DERNIERE MINUTE

Catalogne : ambiance tendue chez les Mossos d'Esquadra

Vous lisez:

Catalogne : ambiance tendue chez les Mossos d'Esquadra

Taille du texte Aa Aa

La situation politique et sociale que traverse la Catalogne est en train de créer des tensions internes à l’intérieur des Mossos d’Esquadra, comme le dénoncent certains de ses agents. Son rôle pendant le référendum a engendré un débat interne. Euronews a rencontré un agent des Mossos qui pense que dépendre d’un commandement unique de l’Etat, avec des ordres clairs, mettrait fin à cette situation. Son image et sa voix ont été maquillées pour des raisons de sécurité.

Un agent des Mossos interrogé par euronews :

“Ce serait bien aussi pour nous en terme de sécurité juridique et professionnelle, c’est d’ailleurs ce que nous voulons vraiment, le fait de pouvoir servir tous les citoyens, et pas uniquement une partie d’entre eux comme jusqu‘à présent on nous l’a demandé sur la base d’instructions peu claires. Pour nous, le meilleur serait de pouvoir dépendre d’un commandement clair avec des ordres clairs auxquels on saurait se tenir.

Oui on est très préoccupé par l’absence d’ordres clairs du commandement, et par la chaîne de commandement jusqu’aux agents ce qui crée de l’insécurité.

Les ordres qui ont été donnés ou les instructions ont été transmise graduellement alors qu’approchait le référendum pour tranquilliser les agents, qui seraient protégés par le cadre de la loi, sans préciser s’il s’agissait de lois autonomes créées de fait ou celles que nous suivions déjà. Ils nous ont dit que nous serions couverts par ces lois et qu’il n’y aurait pas de conséquences.

Tout n’a pas été dit bien évidemment. On a vu que les images des “collègues” et je ne sais pas si je peux les considérer comme des collègues qui ont aidé brièvement à fermer un collège. La grande majorité des images qui ne sont pas sorties sont celles de professionnels qui en réalité ont fait leur travail, il y a peut-être eu des manques de moyens, il y avait deux agents par bureau de vote et, si on n’avait pas pu le faire physiquement, on aurait pu le faire de nombreuses autres façons et surtout avec autorité.

En général nous avons de bonnes relations, nous sommes des policiers municipaux, des Mossos, des gardes civils, des policiers qui ont les mêmes fonctions sur tout le territoire national, c’est à dire que le travail est le même, le service aux citoyens est le même, de bonnes relations même si occasionnellement il peut y avoir des problèmes.

On a toujours vu l’avenir des Mossos dans l’esprit du service, nous continuons et nous continuerons à servir tout le peuple de Catalogne et tout le peuple de l’Espagne. Ils ont voulu créer une force de police seulement pour les citoyens pro-indépendance alors que les autres ont leur propre police. Mais il est important de dépolitiser, quelle que soit la façon de le faire, de dépolitiser un corps de police et de le mettre au service de tous les citoyens.”