DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manitou, le yacht de JFK, star des Voiles de Saint-Tropez


Cult

Manitou, le yacht de JFK, star des Voiles de Saint-Tropez

Saint-Tropez a affalé ses Voiles 2017 clôturant en beauté la saison des régates méditerranéennes. Parmi les voiliers de légende présents cette année, il y avait Manitou, le yacht de l’ancien président américain John Fitzgerald Kennedy qui aurait abrité sa mythique idylle avec Marylin Monroe.

Comme chaque année depuis 36 ans, Saint-Tropez clôt la saison des régates. 4000 passionnés s’affrontent pendant dix jours aux Voiles de Saint-Tropez sur 300 voiliers classiques et modernes. Cette année, un bateau de légende Manitou, surnommé la Maison Blanche flottante pour avoir appartenu au président Kennedy dont on dit qu’il y passait tout son temps.

Guy Robinson, son capitaine, nous fait visiter. “Il dormait ici, sûrement, quand il était sur le bateau, c’est presque la première chose qu’il a acheté quand il est devenu président, raconte-t-il. Il aimait bien faire de la voile, il était officier naval et je crois qu’il avait une bonne relation avec la mer, poursuit-il. Il y a bien sûr une légende qui dit que Marylin Monroe aurait séjourné ici aussi, mais je ne peux rien en dire,” dit-il sourire aux lèvres.

La baignoire de Marylin Monroe ?

À bord, on découvre des aménagements inhabituels comme une petite cheminée éclairée par un hublot. On ne doute pas qu’elle était utile quand le voilier participait à des courses sur les Grands Lacs.

Mais le clou du spectacle se trouve dans la chambre. “La pièce la plus connue, nous montre Guy Robinson en soulevant deux planches sur le plancher, c’est la célèbre baignoire que peut-être Marylin Monroe a utilisée. C’est la seule douche sur le bateau, ce n’est pas très pratique peut-être, mais c’est quand même utilisable,” assure-t-il.

À manier avec précaution

Notre guide se dirige vers un placard à proximité où est rangé un pistolet de détresse. “Je crois que c‘était au président aussi, explique-t-il. Quand on est en détresse, on tire et ça envoit une lumière dans le ciel, c’est un joli objet,” reconnaît-il.

Lors des régates, Guy Robinson a manié le voilier de 18 mètres avec précaution pour éviter la casse. A 80 ans, Manitou est une élégante vieille dame qui conserve une partie de son mystère et laisse libre cours à l’imagination.

Le choix de la rédaction

Prochain article
"Hair" revient sur les planches

Cult

"Hair" revient sur les planches