DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien: Trump dénonce un "très mauvais accord"

Vous lisez:

Nucléaire iranien: Trump dénonce un "très mauvais accord"

Nucléaire iranien: Trump dénonce un "très mauvais accord"
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump a de nouveau dénoncé mercredi le “très mauvais accord” sur le programme nucléaire iranien, à l’approche de sa décision sur le sort de ce texte signé en 2015.

“C’est le pire accord qui soit, nous n’avons rien obtenu”, a affirmé sur Fox News M. Trump évoquant ce document conclu entre Téhéran et les grandes puissances qui vise à garantir le caractère pacifique et civil du programme nucléaire iranien en échange d’une levée progressive des sanctions.

“Nous l’avons conclu par faiblesse alors que nous avons beaucoup de force”, a-t-il ajouté.

“Nous verrons ce qui se passera très bientôt”, a encore dit M. Trump qui doit s’exprimer sur ce dossier d’ici la fin de la semaine.

Une loi oblige le président américain à dire au Congrès, tous les 90 jours, si l’Iran respecte le texte et si la levée des sanctions est bien dans l’intérêt national des Etats-Unis.

Donald Trump a jusqu’ici “certifié” l’accord mais a fait savoir que l‘échéance cruciale serait la prochaine, qui tombe dimanche.

Selon plusieurs responsables américains, il pourrait cette fois-ci décider de ne pas “certifier” l’accord, ce qui renverrait de fait la balle dans le camp du Congrès et ferait peser une lourde incertitude sur le devenir de ce texte.

La loi donne en effet à ce dernier en cas de “non-certification”, 60 jours pour décider de réimposer ou non les sanctions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.