DERNIERE MINUTE

Au pied du mur, Puigdemont doit trancher

Le président de la Catalogne a proclamé la République catalane ce mardi, avant de suspendre dans la foulée les effets de l'indépendance.

Vous lisez:

Au pied du mur, Puigdemont doit trancher

Taille du texte Aa Aa

Appliquer ou ne pas appliquer l’indépendance, telle est la question pour Carles Puigdemont. Le président de la Catalogne a proclamé la République catalane ce mardi, avant de suspendre dans la foulée les effets de l’indépendance pour ouvrir la porte au dialogue avec Madrid.

Au parlement régional, les séparatistes les plus radicaux le pressent de mettre fin aux ambiguïtés.

Nous croyons que le seul instrument qui puisse nous garantir des droits civils et politiques dans ce pays, c’est la République catalane“ a déclaré la députée Ana Gabriel n°2 de la Candidature d’unité populaire (CUP, gauche radicale indépendantiste).


Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a donné jusqu‘à lundi à Carles Puigdemont pour clarifier sa position et jusqu‘à jeudi pour renoncer à l’indépendance. Le gouvernement central menace de suspendre l’autonomie de la Catalogne, comme le lui permet l’article 155 de la constitution, qui n’avait jamais été enclenché dans l’histoire de la démocratie espagnole.

La Catalogne divisée

Mais les indépendantistes veulent aller jusqu’au bout, forts d’un référendum qui a vu leur camp l’emporter largement le premier octobre. Un scrutin boycotté et qualifié d’illégal par les autres, qui craignent une catastrophe économique.

Face à la pression des milieux d’affaires, de la Commission européenne qui s’est déclarée ce vendredi contre l’indépendance, et face à Madrid. Carles Puidgemont doit choisir son camp dans les prochaines heures.