DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Ars Electronica" : au coeur du monde mystérieux de l'art électronique

Le festival "Ars Electronica" à Linz en Autriche accueille chaque année des artistes et scientifiques de premier plan, qui abordent le futur du monde et de notre société.

Vous lisez:

"Ars Electronica" : au coeur du monde mystérieux de l'art électronique

Taille du texte Aa Aa

Des mini-robots qui réagissent au mouvement et se parlent en bipant et grinçant… Bienvenue dans le monde mystérieux de l’art électronique.

Le festival Ars Electronica à Linz en Autriche accueille chaque année des artistes et scientifiques de premier plan, qui abordent le futur du monde et de notre société.

Light Barrier

L’installation “Light Barrier”: http://prix2017.aec.at/prixwinner/27291/ (barrière de lumière) est l’oeuvre de Mimi Son et Elliot Woods, deux artistes coréens et britanniques. Dans le brouillard, ils reproduisent des hologrammes, des structures tridimensionnelles constituées uniquement de lumière. L’installation, qui s’inscrit dans le cadre d’une série, raconte une histoire abstraite du cercle de la vie : la naissance, la mort, la renaissance…

Somatic Echo

L’artiste sud-coréenne Juri Hwang nous ramène dans le ventre à travers son installation Somatic Echo. Grâce à de petits haut-parleurs placés sur le corps, vous ressentez les sons de votre entourage. Une expérience que l’on dit proche de ce qu’un bébé peut entendre dans le corps de sa mère.

Acoustic Additive Synthesizer

Parfois, la machine apprend des êtres humains. Cet orgue est comme un perroquet. Il essaye de répéter les sons et les phrases que son maître, l’artiste polonais, Krzysztof Cybulski, lui apprend. Et des fois, il fait quelques erreurs.

Rencontre avec Gerfried Stocker, le directeur artistique du festival “Ars Electronica” :

“L’art nous oblige à penser au-delà des frontières, à nous demander si ce que l’industrie nous dit est possible avec la technologie, si c’est tout ce que nous pouvons faire, ou si nous pouvons faire autre chose. Ce n’est pas à l’art de nous expliquer la technologie, mais il peut nous aider à comprendre l’importance et les conséquences de la technologie. Et peut-être que l’art nous aide à avoir davantage confiance dans notre approche des développements technologiques.’‘

Robot, Doing Nothing

Les robots peuvent représenter un danger pour la société et le monde, comme dans le film “Terminator”. Mais il y a aussi des robots comme celui ci qui, à travers des mouvements lents et méditatifs, nous rappelle de ne rien faire de temps en temps.

L’Enfant

Traditionnellement, le festival “Ars Electronica” occupe de multiples espaces dans la ville de Linz, notamment le Mariendom. Cette immense cathédrale a accueilli une “performance immersive”: https://www.aec.at/ai/en/lenfant/ de lumière, d’art vidéo et de drones, créée par deux artistes taïwanais.

Le festival Ars Electronica sera de retour en septembre prochain, avec l’intention de continuer à nous montrer l’avenir du monde et de la société à travers l’art