DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"C'était une journaliste courageuse mais controversée" (Matthew Vella, rédacteur en chef Malta Today)

Vous lisez:

"C'était une journaliste courageuse mais controversée" (Matthew Vella, rédacteur en chef Malta Today)

Taille du texte Aa Aa

“C’est un jour noir pour la démocratie maltaise.” Comme la population, Matthew Vella est choqué par l’assassinat de Daphne Caruana Galizia. Il est rédacteur en chef de Malta Today, un des quotidiens pour lequel a travaillé la journaliste maltaise assassinée.



Matthew Vella, rédacteur en chef de Malta Today

“Les gens parlent d’elle comme d’une journaliste controversée, d’une journaliste courageuse la plupart du temps, insouciante aussi, et franchement elle a croisé le fer avec l’establishment politique. Différents milieux de la vie maltaise lui ont jeté l’opprobre, qu’ils soient politiques ou non, et à bien des égards, son nom était considéré comme une marque (…) Daphne Caruana Galizia a été la première à révéler l’affaire des Panama Papers. Il y a eu des tas de cas de diffamation contre elle. Mais même un an après les Panama Papers, Daphne Caruana Galizia écrivait encore des articles concernant les fuites de l’Unité d’analyse du renseignement financier de Malte, il s’agissait de vérifications dans une banque privée à Malte, et des allégations de pots-de-vin et de blanchiment d’argent portant sur l’establishment politique maltais. Les accusations étaient si graves que le Premier ministre a ordonné une enquête et elle est toujours en cours aujourd’hui (…) Comment une telle attaque peut-elle se produire en 2017 dans une démocratie libérale, dans un pays de l’Union européenne ? Le meurtre soulève des questions sur la culture de l’impunité qui parfois n’est pas réprimée à Malte et sur la sécurité à Malte et la sécurité pour la presse. Nous n’aurions jamais pu croire que ce genre de choses, de style mafieux, pourrait arriver, à une journaliste, surtout une journaliste scrupuleuse qui a couvert des sujets très importants. Et l’impression que l’on a, c’est que Daphne Caruana Galizia pourrait avoir été empêchée d‘écrire sa prochaine grande histoire.”