DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barcelone, toujours candidate espagnole pour accueillir l'EMA

Vous lisez:

Barcelone, toujours candidate espagnole pour accueillir l'EMA

Taille du texte Aa Aa

Madrid soutient toujours la candidature de Barcelone pour accueillir l’Agence Européenne du Médicament qui va quitter Londres après le Brexit, malgré la crise entre le gouvernement espagnol et la Catalogne.

La candidature avait été officialisée par le Premier ministre Mariano Rajoy avant le référendum du 1er octobre.

La ministre espagnole et le conseiller à la Santé catalan sont venus la défendre ensemble à Bruxelles, malgré les divisions.

“Une négociation avec le gouvernement espagnol devrait parfaitement permettre une intégration de la Catalogne à l’Union et que Barcelone soit le siège de l’Agence européenne du médicament”, estime Antoni Comin, conseiller à la santé du gouvernement régional catalan.

Les Catalans sont persuadés de pouvoir obtenir le siège de l’agence, rester dans l’Union européenne tout en quittant l’Espagne. Ce n’est pas l’avis des autorités espagnoles.

“Je voudrais envoyer un message au président Puigdemont qui a la grande opportunité de faire revenir la légalité en Catalogne, de revenir au dialogue dans le cadre légal, de revenir au Congrès des députés espagnols ou nous sommes tous représentés, tous les Catalans et le reste des Espagnols, pour dialoguer dans le cadre légal, comme nous l’avons toujours fait”, a déclaré Dolors Montserrat, ministre espagnole de la Santé.

Barcelone faisait figure de favorite, mais l’avenir politique très incertain de la Catalogne ainsi que l’impact des récentes tensions en termes d’image pourraient bien avoir raison de ses chances.