DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Félicette, le premier astrochat de l’histoire

Le 18 octobre 1963, la France envoie, pour la première fois, un chat dans l'espace. Non pardon, une chatte.

Vous lisez:

Félicette, le premier astrochat de l’histoire

Taille du texte Aa Aa

Il y a 54 ans, jour pour jour, la petite chatte Félicette est dans sa capsule. Au sol, le décompte est lancé. La fusée Véronique AVI-V47 va bientôt s’arracher de la Terre depuis la base de Colomb-Béchar à Hammaguir dans le Sahara algérien.

Lorsque les équipes de l’armée française pressent le bouton, la fusée décolle pour un vol d’une dizaine de minutes, dont cinq que Félicette passera en apesanteur. Elle reviendra saine et sauve sur Terre, à quelques encablures du pas de tir. Sa mission est une réussite ; elle devient le premier chat à voyager dans l’espace.

L’histoire de Félicette, une chatte noire et blanche, est beaucoup moins connue que celle de Laïka, la première chienne envoyée dans l’espace, en 1957 par l’URSS. Félicette faisait partie d’une dizaine de chats qui avaient été sélectionnés par le Cerma (Centre d’études et de recherches de médecine aérospatiale). L’objectif des scientifiques français était d’étudier le comportement de ces animaux dans l’espace.

Félicette et ses compagnons avaient suivi un entraînement digne de celui des cosmonautes soviétiques et des astronautes américains. Les chats avaient, par exemple, subi des séances de centrifugeuse. Des électrodes avaient été également plantées dans leur crâne, afin d’étudier les ondes de leur cerveau durant ces épreuves. Félicette a été choisie pour son calme.

Quelques jours plus tard un autre chat eut beaucoup moins de chance que Félicette. Il périt le 24 octobre lorsque sa fusée s’écrasa au sol… Elle restera donc le seul et unique chat à être revenu vivant d’un petit tour dans le vide stellaire.

Le programme Véronique s’est largement inspiré des fusées V2. En effet, après la Seconde guerre mondiale, une centaine de scientifiques allemands ont été employés par la France. Et pour être juste, il ne faut pas oublier un autre animal qui fut le véritable premier spationaute français. Cet honneur revient à Hector, un rat blanc, qui est devenu le 22 février 1961, le premier être vivant envoyé dans l’espace par la France.

La photographie utilisée en illustration de cet article était destinée aux équipes ayant travaillé sur le projet. Elle a été prise après le retour de Félicette sur Terre et elle est accompagnée de la mention « Merci pour votre participation à mon succès du 18 octobre 1963 ».