Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Journaliste assassinée : le FBI se joint à l'enquête à Malte

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Journaliste assassinée : le FBI se joint à l'enquête à Malte

<p>Des experts néerlandais de la police scientifique sont à Malte pour faire la lumière sur l’assassinat de Daphne Caruana Galizia. Du Semtex, produit très puissant souvent utilisé dans des attaques terroristes d’envergure, aurait provoqué l’explosion de la voiture de la journaliste. </p> <p>Le secrétariat d’Etat américain a condamné cette “attaque lâche” contre une journaliste “courageuse”. </p> <p>“Nous avons rapidement répondu à la demande du Premier ministre, ajoute Heather Nauert, porte-parole du département d’Etat. Le gouvernement et la police de Malte sont en contact avec le <span class="caps">FBI</span> qui fournit une aide spécifique pour l’enquête. Nous appelons à une enquête approfondie, transparente et indépendante.”</p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Daphné Caruana Galizia, journaliste/blogueuse assassinée à Malte, une “WikiLeaks” à elle toute seule <a href="https://t.co/5y9qykjfV0">https://t.co/5y9qykjfV0</a> <a href="https://twitter.com/Iovene?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>Iovene</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#AFP</a> <a href="https://t.co/OmLaXfuWeF">pic.twitter.com/OmLaXfuWeF</a></p>— Fanny Carrier (</code>fannycarrier) <a href="https://twitter.com/fannycarrier/status/920321699811295232?ref_src=twsrc%5Etfw">17 octobre 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Pour l’instant, la police ne fait état d’aucune piste tangible. Le Premier ministre, qui a reconnu que la blogueuse était sa “plus grande adversaire”, pointe du doigt l’opposition, qui était elle aussi dans le collimateur de Daphne Caruana Galizia. Julian Assange le fondateur de Wikileaks a offert 20 000 euros pour des informations sur le crime.</p>