DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le guide suprême iranien dénonce les "diatribes et sornettes" de Trump

Vous lisez:

Le guide suprême iranien dénonce les "diatribes et sornettes" de Trump

Le guide suprême iranien dénonce les "diatribes et sornettes" de Trump
Taille du texte Aa Aa

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a dénoncé mercredi les “diatribes et sornettes” de Donald Trump, dans sa première réaction aux récents propos du président américain contre l’Iran.

“Je ne veux pas perdre mon temps à répondre aux diatribes et sornettes de la brute qu’est le président américain”, a déclaré l’ayatollah Khamenei dans un discours devant des étudiants à Téhéran et publié sur son compte Telegram.

Les États-Unis “sont en colère parce qu’aujourd’hui la République islamique d’Iran a contrarié leurs plans au Liban, en Syrie et en Irak”, a-t-il avancé. Mais “que chacun se rassure: cette fois encore la nation iranienne va frapper l’Amérique au visage et la vaincre”, a ajouté le Guide suprême.

“Le président des États-Unis fait étalage de bêtise mais cela ne doit pas détourner notre attention des troubles que provoque l’Amérique”, a-t-il encore dit.

Dans une violente charge contre l’Iran, M. Trump a appelé vendredi le Congrès américain à appliquer de nouvelles sanctions contre Téhéran. Il a menacé de retirer son pays de l’accord sur le nucléaire iranien signé en juillet 2015 à Vienne entre Téhéran et le groupe des Six (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie).

Pour M. Trump, l’Iran ne respecte pas les engagements qu’il a pris par cet accord. L’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA), organisme onusien chargé de vérifier que la République islamique est fidèle à sa parole en la matière, a pour sa part certifié à huit reprises que Téhéran était bien en règle.

M. Khamenei a assuré que l’Iran continuerait de respecter ses engagements, alors que M. Trump a menacé vendredi de retirer son pays “à tout moment” de l’accord.

Le guide iranien a accueilli favorablement le front uni des Européens en faveur du maintien de l’accord nucléaire après le discours de M. Trump, mais il les a aussi exhortés à ne pas s’aligner sur Washington.

Les Européens “doivent s’abstenir de s’immiscer dans nos questions de défense”, a-t-il mis en garde.

Vendredi, le président français Emmanuel Macron a lié la poursuite de la bonne application de l’accord nucléaire à des discussions sur le “programme balistique iranien et les questions de sécurité régionale”.

“Vous demandez pourquoi l’Iran a des missiles, très bien. Mais pourquoi, vous, vous avez des missiles?” a lancé M. Khamenei, “et pourquoi avez vous des armes nucléaires?”

“Nous n’accepterons pas que les Européens se joignent aux manœuvres d’intimidation des États-Unis” contre l’Iran, a-t-il prévenu.

L’accord de Vienne a permis une suspension des sanctions économiques imposées par l’ONU et les Occidentaux contre l’Iran à cause de son programme nucléaire. En échange, Téhéran a accepté de brider celui-ci pour apporter la garantie qu’elle ne cherche pas à se doter de l’arme atomique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.