DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terrorisme : l'UE est "trop lente" selon Macron

Le président français fixe trois priorités pour contrer la menace terroriste en Europe : le renforcement des frontières extérieures, la lutte contre le financement du terrorisme et contre la propagande djihadiste.

Vous lisez:

Terrorisme : l'UE est "trop lente" selon Macron

Taille du texte Aa Aa

Treize attentats ont été déjoués depuis le début de l’année en France. Lors d’un discours aux forces de sécurité intérieure, Emmanuel Macron a rappelé l’importance de la menace terroriste, sur le territoire et au-delà.

Le président français entend mobiliser ses partenaires européens sur ce sujet et il fixe trois priorités : le renforcement des frontières extérieures, la lutte contre le financement du terrorisme et contre la propagande djihadiste. Pour le président français, l’Union Européenne doit en faire davantage :

“Nous sommes aujourd’hui trop lents à apporter une réponse adaptée et pleinement coordonnée à la menace. La France, par ailleurs, avec le Royaume-Uni, a pris une initiative en matière de lutte contre la propagande djihadiste sur Internet et nous maintiendrons cette pression, nous l’accroîtrons vis-à-vis des principaux opérateurs, mais que je juge insuffisante.”

Au Royaume-Uni, justement, le service de renseignement britannique a qualifié de “spectaculaire” l’augmentation de la menace. Autre constat, les nouvelles technologies contribuent à accélérer la mise en œuvre des attaques :

“L’effet secondaire et involontaire de l’avancée des nouvelles technologies est que cela aide également les terroristes, que ce soit la facilité d’acheter en ligne, le contenu des médias sociaux ou les communications cryptées”, a déclaré Andrew Parker, le chef du MI5.

Depuis le début de l’année, cinq attentats ont été commis au Royaume-Uni : quatre à Londres et un à Manchester. Sept projets d’attaque ont par ailleurs été déjoués.