DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Calais : que faire des migrants aujourd'hui ?

Des entreprises se plaignent de la présence des migrants, même si leur nombre a drastiquement chuté

Vous lisez:

Calais : que faire des migrants aujourd'hui ?

Taille du texte Aa Aa

Un an après le démantèlement de la jungle de Calais et la dispersion des 10 000 migrants dans les centres d’accueil à travers la France, entre 500 et 1000 migrants seraient à ce jour revenus dans le secteur. Il y a près de 20 ans que la France ne sait que faire des réfugiés ou migrants clandestins qui rêvent d’Angleterre et viennent attendre le moment et le moyen de traverser la Manche…
Pour les entrepreneurs locaux, le problème aujourd’hui est de voir ces migrants errer dans les zones industrielles, ne plus avoir d’endroits où rester et s’en prendrent à nouveau à leurs biens :

Je dirais que pour nous c’est pire aujourd’hui, dans le sens où les migrants sont stationnés dans la zone d’actvités Marcel Doret à longueur de journée et de nuit. En plus, ils sont difficilement maîtrisables dans le sens où y’a des groupes de 4-5 et on et victime d’intrusion à longueur de semaine,“explique Jean-Pierre Devigne, directeur de RDV Transport.

Y’a eu une amélioration quand ça a été démantelé. Quand ils sont partis, on a pu revivre, entre guillemets, mais là, depuis un certain temps, ça revient, on en voit de plus en plus,“ explique Frédéric, chauffeur routier.

Ce transporteur a estimé ses dégâts à 175 000 euros en 2016. En six ans, il a aussi dû payer 35 000 euros d’amende pour des migrants découverts dans ses camions. La sécurité des chauffeurs est également un enjeu, ils disent ne pas se sentir en sécurité selon leur syndicat qui demande à ce que les migrants n’aient plus le droit de circuler dans les zones d’activité. Mais où doivent-ils aller ? Personne n’en veut et l’Etat tergiverse, ne sachant toujours pas au bout de 20 ans par quel bout prendre le problème.



Avec Reuters