DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'origine de la dyslexie au fond de nos yeux ?

La dyslexie, ce trouble durable du langage écrit, affecte en premier lieu les enfants, provoquant des retards dans l'apprentissage de la lecture et de l'orthographe.

Vous lisez:

L'origine de la dyslexie au fond de nos yeux ?

Taille du texte Aa Aa

Elle toucherait de 5 % à 10 % de la population mondiale : la dyslexie, ce trouble durable du langage écrit, qui affecte en premier lieu les enfants, provoquant des retards dans l’apprentissage de la lecture ou de l’orthographe.

Une cause potentielle de la dyslexie a été identifiée par deux chercheurs français. Elle se trouverait au fond de nos yeux dans une zone de la rétine, où la vision des détails est la plus précise.

“Le cerveau est capable de reconnaître l’image la plus belle de l’image la moins belle et de l’éliminer. Imaginez maintenant que vous êtes dyslexiques et qu’en lisant un texte, vous voyez en même temps un b et un d. Le cerveau a un problème, il doit choisir, ce qui entraîne de l’hésitation, de la fatigue. C’est là qu’on a découvert l’importance de l’image miroir”, explique Albert Le Floch, physicien à l’université de Rennes et co-auteur de l’étude avec Guy Ropars.

Il y a dans chaque œil ce qu’on appelle des “taches de Maxwell”. Chez les personnes sans dyslexie, ces deux tâches sont asymétriques d’un œil à l’autre, ce qui permet au cerveau de distinguer par exemple un “b” d’un “d”.

A contrario, chez les personnes avec dyslexie, les deux tâches sont identiques et provoquent ainsi un effet miroir, une confusion dans la lecture des lettres.

L’utilisation d’une lampe spéciale, surnommée “lampe magique” par des étudiants dyslexiques qui l’ont testée, permettrait de corriger l’effet miroir.

Les associations de dyslexiques accueillent toutefois ces conclusions avec prudence et rappellent que d’autres causes anatomiques avaient déjà été citées par le passé.

Avec AFP