DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Antonio Tajani défend l'unité de l'Espagne

Vous lisez:

Antonio Tajani défend l'unité de l'Espagne

Taille du texte Aa Aa

Il a fustigé sans détour ceux qui sèment la discorde. Ce vendredi, Antonio Tajani, a prononcé un discours aux allures de réquisitoire à Oviedo, en Espagne.
Face à la crise qui agite Madrid et Barcelone, le président du Parlement européen a visé clairement les dirigeants séparatistes catalans, et rappelé l’importance de l’Etat de droit.

“La Catalogne est une région”, affirme Antonio Tajani. . “Si elle ne respecte pas la Constitution espagnole, elle sort du cadre constitutionnel, c’est le problème de la Catalogne. Il n’y a pas deux pays, ni deux parlements. La Catalogne est une région d’Espagne, qui dispose d’une autonomie, mais ce n’est pas un pays autonome. Personne ne va reconnaître la Catalogne en Europe comme un pays indépendant, c’est une région espagnole. Nous sommes en faveur du dialogue, mais ce qu’il se passe est totalement illégal. Il n’y a pas de médiation européenne. Le problème catalan est un problème espagnol. Nous en appelons au dialogue, mais c’est un problème espagnol. Le gouvernement cherchera une solution dans le cadre de la constitution espagnole. Ce n’est pas le problème de l’Union européenne”.

Antonio Tajani a aussi dénoncé les “égoïsmes nationalistes”.

“Le Président du Parlement européen Antonio Tajani a rejeté formellement toute intervention de l’Union européenne dans le conflit catalan”, explique Marta Gil, envoyée spéciale d’Euronews à Oviedo. “Les développements de ces derniers jours témoignent cependant des inquiétudes qui existent sur le territoire national, comme en-dehors des frontières”.