DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Merkel demande la réduction des aides à la Turquie

Plusieurs pays ont soutenu Berlin lors du Conseil européen mais il n'y a pas d'unanimité.

Vous lisez:

Merkel demande la réduction des aides à la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Si Angela Merkel n’a pas obtenu la fin des négociations d’adhésion avec la Turquie, comme l’avait réclamé durant sa campagne électorale, la chancelière allemande reste “mobilisée”:
https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_sommet-europeen-les-dirigeants-europeens-envisagent-de-reduire-des-financements-de-l-ue-a-la-turquie?id=9741516.


Jeudi soir à Bruxelles, elle a reçu le soutien de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement pour envisager des sanctions financières contre Ankara. Berlin estime la question de l’Etat de droit en Turquie va dans une mauvaise direction.

Angela Merkel : “Nous sommes tombés d’accord sur deux points : en premier lieu, nous avons demandé à la Commission européenne de réduire les fonds de pré-adhésion de manière responsable. Et, deuxièmement nous ne devons pas seulement parler de la Turquie mais nous devons parler avec la Turquie. Et nous allons discuter du contexte dans lequel nous serons en mesure de faire cela.”

L’Union européenne a budgété 4,45 milliards d’euros de financements de pré-adhésion pour la Turquie sur la période 2014-2020, mais seulement 368 millions d’euros ont été dépensés à ce jour.

Depuis le coup d’Etat manqué en Turquie en juillet 2016, les relations se sont considérablement tendues entre Berlin et Ankara. Mais les Européens hésitent à fermer la porte au gouvernement turc.
Au point que les demandes de Berlin de jeudi soir n’ont pas été officiellement consignées dans les conclusions Conseil européen.

avec Agences