DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexico, un mois après le séisme

Un mois après le séisme dévastateur, les habitants de Mexico se sont rassemblés devant les décombres d'immeubles, le point levé, à l'image des secouristes qui exigeaient le silence dans l'espoir d'entendre une voix, un cri.

Vous lisez:

Mexico, un mois après le séisme

Taille du texte Aa Aa

Unis dans le recueillement. Un mois après le séisme dévastateur, les habitants de Mexico se sont rassemblés devant les décombres d’immeubles, le point levé, à l’image des secouristes qui exigeaient le silence dans l’espoir d’entendre une voix, un cri.

Ce tremblement de terre a fait 369 morts et détruit ou endommagé des dizaines d’habitations.

Parallèlement aux veillées, les sinistrés ont défilé dans les rues de la capitale mexicaine pour réclamer d’avantage d’aide du gouvernement. Et ils redoutent de ne pas être associés à la reconstruction, qui pourrait alimenter la corruption.

“La reconstruction ne doit pas être conduite par des agents immobiliers. Elle doit être faite avec et pour le peuple, en tenant compte des victimes du séisme, celles et ceux qui ont subi, non seulement une perte matérielle, mais ont perdu aussi leurs droits”, souligne un manifestant.

Victime de deux puissants séismes en moins d’un mois, le Mexique vit dans la crainte d’un nouveau tremblement de terre et mise plus que jamais sur la prévention. Une application pour smartphone, qui alerte en cas de tremblement de terre, figure parmi les plus téléchargées actuellement au Mexique.