DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Risque de terrorisme" au Soudan: les citoyens américains mis en garde

Vous lisez:

"Risque de terrorisme" au Soudan: les citoyens américains mis en garde

"Risque de terrorisme" au Soudan: les citoyens américains mis en garde
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ont mis en mis en garde leurs ressortissants contre les “risques de terrorisme” s’ils se rendent au Soudan, provoquant la colère de Khartoum vendredi.

L’avertissement du département d’Etat américain intervient quelques jours après la décision de Washington de lever des sanctions contre le Soudan vieilles de 20 ans, reconnaissant les efforts déployés par ce pays dans la lutte antiterroriste.

Dans un communiqué publié jeudi sur le site de l’ambassade américain à Khartoum, le département d’Etat affirme que les citoyens américains doivent éviter de se rendre dans les cinq Etats de la région du Darfour (ouest), ainsi que dans ceux du Nil Bleu (sud-est) et du Kordofan-Sud (sud).

Il souligne également que les Américains doivent “peser soigneusement (leur décision) avant de prévoir un voyage dans d’autres régions du Soudan à cause des risques de terrorisme, conflit armé ou crimes violents”.

“Des groupes terroristes sont présents au Soudan et ont fait part de leur intention de s’attaquer à des Occidentaux et à des intérêts occidentaux par le biais d’opérations suicide, de fusillades et d’enlèvements”, selon le texte.

Le Darfour, le Nil-Bleu et le Kordofan-Sud ont été le théâtre de violents combats entre forces gouvernementales et rebelles qui ont fait des dizaines de milliers de morts.

Le ministère soudanais des Affaires étrangères a exhorté les Etats-Unis à arrêter de publier de tels “avertissements négatifs”.

“La mise en garde est contradictoire à toutes les commentaires de hauts responsables américains reconnaissant les efforts du Soudan dans la lutte contre le terrorisme”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Malgré la levée des sanctions économiques imposées au Soudan pour son soutien présumé à des groupes islamistes, Washington maintient Khartoum sur sa liste noire des Etat soutenant le “terrorisme”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.