DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 2: banderole polémique à Lens, après la chute d'une barrière à Amiens

Vous lisez:

Ligue 2: banderole polémique à Lens, après la chute d'une barrière à Amiens

Ligue 2: banderole polémique à Lens, après la chute d'une barrière à Amiens
Taille du texte Aa Aa

Des supporters de Lens ont déployé pendant quelques minutes une banderole polémique “Chuuute à Amiens” lors du match de L2 contre Reims samedi, semblant ironiser sur l’accident d’Amiens, où une barrière s‘était effondrée sous le poids de supporteurs lillois fin septembre, faisant 29 blessés.

“Banderole nulle”, “Banderole honteuse”, se sont indignés certains internautes sur les réseaux sociaux. L’accident était survenu en début de match le 30 septembre au Stade de la Licorne. Pour fêter un but, des supporters du Losc s‘étaient pressés vers la barrière qui avait cédé.

Une enquête est en cours. Des “anomalies” de “fixation” de la barrière ont été constatées lors de l’expertise commandée par le parquet. Et la rencontre Amiens-Bordeaux de la 10e journée de Ligue 1 a été délocalisée au Havre ce samedi.

Lens et Lille sont deux clubs rivaux dans le nord de la France. Des supporters lillois s‘étaient moqués des Lensois en mai dernier en déployant une banderole “Buuut pour Amiens” pour insister sur un but qui avait privé les Sang et Or de la montée en Ligue 1 la saison dernière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.