DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mugabe : l'OMS fait machine arrière

Face au tollé international provoqué par la nomination du président du Zimbabwe comme ambassadeur de bonne volonté de l'OMS, l'agence onusienne a annulé sa nomination.

Vous lisez:

Mugabe : l'OMS fait machine arrière

Taille du texte Aa Aa

L’OMS a finalement fait machine arrière. Après le tollé provoqué ce weekend par la nomination de Robert Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l’agence de l’ONU chargée de la santé, la décision a été annulée ce dimanche. C’est le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui l’a annoncé.
La nomination du président du Zimbabwe, vissé au pouvoir depuis 37 ans, avait été jugée “surprenante et décevante” par le gouvernement britannique, ou “ridicule” pour le Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui avait réclamé hier l’annulation de cette nomination.