DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid met au pas la Catalogne

Vous lisez:

Madrid met au pas la Catalogne

Taille du texte Aa Aa

La réaction de la rue ne s’est pas fait attendre. Ce samedi, à Barcelone, près de 450 000 personnes ont manifesté en guise de riposte aux mesures prises par le gouvernement espagnol pour éviter une sécession de la Catalogne. Une mise au pas vue comme un affront par le Président catalan, qui dénonce la “pire attaque” contre sa région depuis la dictature franquiste.

“Les institutions catalanes et le peuple de Catalogne ne peuvent pas accepter cette attaque”, a déclaré Carles Puigdemont. “L’humiliation recherchée par le gouvernement espagnol qui se pose en gardien de toute la vie publique Catalane, celle du gouvernement à l‘égard des médias publics, c’est incompatible avec une attitude démocratique”.

Ce samedi, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a convoqué un Conseil des ministres extraordinaire. Il compte destituer l’exécutif catalan pour prendre les rênes de la région, et dissoudre le Parlement de Catalogne.

“Ni l’autonomie, ni la gouvernance autonome de la catalogne ne sont suspendus”, affirme le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. “Les personnes qui ont mis la Catalogne hors-la-loi et en dehors du cadre constitutionnel et statutaire seront destituées. La gouvernance autonome ne prendra pas fin, elle sera restaurée par respect du cadre légal et pour la coexistence de tous les Catalans, pas seulement pour les séparatistes”.

Vendredi prochain, ces mesures seront soumises au vote du Sénat, dominé par le parti populaire. Des mesures auxquelles les socialistes et les libéraux sont aussi favorables. Des élections régionales devraient aussi se tenir dans les six mois à venir.