DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: la belle fenêtre de l'Inter

Vous lisez:

Italie: la belle fenêtre de l'Inter

Italie: la belle fenêtre de l'Inter
Taille du texte Aa Aa

Une belle occasion pour l’Inter: les Milanais peuvent chiper la place de leader de Serie A en cas de victoire face à la Sampdoria mardi soir, et mettre la pression sur Naples qui affronte le lendemain le Genoa lors de la 10e journée.

Naples marche sur l’eau cette saison… mais est redevenu humain depuis la dernière journée: l’Inter Milan est en effet parvenue à lui faire perdre ses deux premiers points de la saison lors du choc au sommet (0-0).

S’ils restent invaincus cette saison, la question de savoir si les joueurs de Maurizio Sarri peuvent maintenir le rythme sous la pression peut être intéressante.

Leurs dauphins, distancés de deux points, peuvent les placer dans cet inconfort et s’offrir mardi le fauteuil —provisoire— de leader du Calcio avec un point d’avance, même si la cote d’une première défaite de Naples cette saison face au Genoa (14e) mercredi reste très élevée.

La Juventus, qui complète le podium à un point de l’Inter, sera elle opposée au SPAL, avant-dernier de Serie A. Les Turinois, qui restaient sur un nul et une défaite en Serie A, se sont repris la semaine dernière en écrasant l’Udinese 2-6. L’attaquant Mario Mandzukic, suspendu, manquera le match à l’Allianz Stadium.

“Ce n’est pas un problème, je voulais de toute façon le laisser au repos pour le prochain match”, a relativisé Massimiliano Allegri, l’entraîneur de la Juve.

- Duel romain au pied du podium –

L’AS Rome (5e, 18 points), qui accueille Crotone, 17e ex aequo, pourrait profiter de ce match a priori facile pour combler une partie des quatre points qui la séparent de son frère ennemi, la Lazio (4e, 22 pts), en déplacement à Bologne (8e).

Une victoire permettrait de faire passer au second plan la honte née de l’attitude inqualifiable de ses supporteurs, qui ont collé dimanche dans le stade de Rome des images d’Anne Frank portant un maillot de la Roma: des actes antisémites qui “doivent être condamnés sans réserve”, a réagi le ministre des Sports Luca Lotti.

Épinglé lui aussi le weekend dernier, pour un coup de coude repéré grâce à l’assistance vidéo, le capitaine de l’AC Milan Leonardo Bonucci, suspendu pour deux matchs, regardera en spectateur le déplacement de son club, en mauvaise posture (11e), sur le terrain du Chievo Vérone (7e).

Après trois défaites, dont une face au grand rival milanais, et un nul vierge face au Genoa dimanche dernier, la victoire est impérative pour l’entraîneur Vincenzo Montella. “Je joue ma carrière”, a d’ailleurs admis le technicien, soumis à une obligation de résultats à la suite des investissements massifs (230 millions d’euros) des nouveaux propriétaires chinois de l’AC.

Enfin, en bas de tableau, Benevento (20e et dernier) tentera de glaner ses premiers points de la saison sur le terrain de Cagliari, 16e au classement. Les visiteurs ont battu un record lors de la dernière journée, en devenant la première équipe de Serie A à n’avoir récolté aucune unité après neuf journées.

Programme de la 10e journée:

Mardi:

(20h45) Inter Milan – Sampdoria Gênes

Mercredi:

(18h30) Atalanta Bergame – Hellas Vérone

(20h45) Bologne – Lazio Rome

Cagliari – Benevento

Chievo Vérone – AC Milan

Fiorentina – Torino

Genoa – Naples

Juventus Turin – SPAL

AS Rome – Crotone

Sassuolo – Udinese

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.