DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation explosive avant la présidentielle kényane

La présidentielle boycottée par l'opposition doit avoir lieu jeudi.

Vous lisez:

Situation explosive avant la présidentielle kényane

Taille du texte Aa Aa

Le climat est explosif au Kenya à deux jours d’une présidentielle boycottée par l’opposition. Des partisans de l’opposant Raila Odinga ont encore investi les rues des Nairobi ce mardi avant d‘être dispersés par la police.

Ils manifestaient contre l’entêtement du président sortant Uhuru Kenyatta à vouloir maintenir le scrutin de jeudi, malgré les doutes récemment émis par le directeur de la Commission électorale (IEBC) Wafula Chebukati sur sa capacité à en garantir la crédibilité.

Il a de gros problèmes avec l’IEBC et ils n’ont toujours pas été résolus. Je suis un citoyen du Kenya, je veux voter au Kenya, ce n’est pas la Tanzanie ici“ râle un manifestant dans les rues de la capitale.

Lundi soir, des millions de bulletins de vote sont arrivés à l’aéroport de Nairobi depuis Dubaï.

Difficile de savoir combien de noms les bulletins contiendront jeudi dans les bureaux de vote, autres que celui de Kenyatta, dont la réélection cet été a été invalidée par la Cour suprême pour des fraudes. Une première sur le continent africain.

Son grand rival Raila Odinga a annoncé qu’il ne participerait pas au scrutin du 26 octobre, faute d’avoir obtenu une réforme de la Commission électorale.