DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Pliskova à fond vers les demi-finales du Masters

Vous lisez:

Tennis: Pliskova à fond vers les demi-finales du Masters

Tennis: Pliskova à fond vers les demi-finales du Masters
Taille du texte Aa Aa

Karolina Pliskova a validé son billet pour les demi-finales du Masters dames grâce à un succès expéditif mardi à Singapour devant Garbine Muguruza. L’Espagnole jouera elle sa place jeudi face à l’Américaine Venus Williams, relancée après son succès devant Jelena Ostapenko.

Pour sa deuxième participation aux “WTAFinals”, la Tchèque Pliskova (N.3) n’a pas perdu de temps. Éliminée à l’issue de la phase de poules l’an passé, elle s’est cette fois-ci qualifiée avant même la dernière journée avec un bilan optimal: seulement deux jeux perdus par set et environ 2h15 passées sur le court.

Après l’Américaine Williams (N.5) dimanche (6-2, 6-2), Pliskova a balayé l’Espagnole Muguruza (N.2) sur un score identique mais en un peu moins de temps (1h02 contre 1h14).

La dernière championne de Wimbledon, et de Roland-Garros 2016, a été complètement dépassée dans cette partie et n’a réagi qu’en fin de second set pour ne pas encaisser “une roue de bicyclette” (menée 5-0).

“Je m’attendais à ce que cela soit plus compliqué. La clé a été ma capacité à breaker à chaque début de set”, a affirmé la Tchèque qui a remporté la majeure partie de ses duels avec l’Espagnole (7-2 désormais) mais rarement aussi facilement. L’an passé à Singapour, elle ne s‘était imposée qu’après une lutte acharnée (6-2, 6-7 (4/7), 7-5).

Mais Muguruza, strappée au niveau d’une cuisse, n‘était pas dans son assiette comme l’ont montré ses fautes directes (17 contre 8 pour la Tchèque) et sa faible réussite sur les secondes balles de service (4/15).

- Ostapenko éliminée –

L’issue du duel des extrêmes entre la plus âgée des prétendantes, Williams (37 ans), et la benjamine Ostapenko (20 ans), n’a guère été aussi limpide. S’il a tenu ses promesses en matière d‘émotions et de suspense, cela n’a pas été le cas en termes de qualité de jeu, tant les deux joueuses ont eu un mal fou à convertir leurs jeux de service.

Il y a eu pas moins de 20 breaks dans la partie et 23 doubles fautes, dont 13 du côté d’Ostapenko. La grande Californienne (1,85 m), seule des prétendantes à avoir gagné le tournoi (2008), a gaspillé une balle de match dans la deuxième manche mais a réussi après quasiment 3h15 de jeu à l’emporter (7-5, 6-7 (3/7), 7-5).

“Ce n’est jamais simple après avoir perdu la première rencontre mais il faut se battre et il faudra se battre encore”, a souligné Williams, qui jouera un match décisif en vue de la qualification jeudi contre Muguruza. Ostapenko est, quant à elle, déjà éliminée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.