DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Leicester, la deuxième chance de Claude Puel

Vous lisez:

Angleterre: Leicester, la deuxième chance de Claude Puel

Angleterre: Leicester, la deuxième chance de Claude Puel
Taille du texte Aa Aa

Le Français Claude Puel, nommé entraîneur de Leicester mercredi, aura l’occasion de redorer son blason en Angleterre après une première expérience peu concluante à Southampton la saison dernière.

A 55 ans, l’ancien entraîneur de Monaco, Lille, Lyon et Nice dispose donc d’une nouvelle chance, après avoir été libéré par les “Saints” en mai, malgré une huitième place finale en championnat et une finale de Coupe de la Ligue perdue contre Manchester United.

Si lors de son arrivée sur la côte sud, ses bonnes manières et des résultats prometteurs avaient séduit, l’amour entre les fans et le Français s‘était érodé au fil de la saison.

Son incapacité à faire carburer l’attaque des “Saints” et à décrocher des victoires avaient fini par lasser et le technicien avait quitté le terrain sous les sifflets du Saint Mary’s Stadium lors du dernier match à domicile la saison dernière.

Son modeste bilan en championnat de douze victoires, dix nuls et 16 défaites, ainsi que ses 41 buts marqués pour 48 encaissés, n’avaient pas incité les dirigeants de Southampton à le conserver.

Cette saison en demi-teinte et ses tactiques parfois frileuses n’ont en tout cas pas terni son image auprès des dirigeants de Leicester, qui voient en lui l’homme capable de redresser une équipe à la dérive depuis son titre historique de 2016. Surtout, en l’engageant jusqu’en 2020, ils espèrent mettre fin à l’instabilité qui nuit au club depuis le titre.

- Puel, candidat parfait –

Après le sacre de 2016, les “Foxes” avaient en effet déchanté et s‘étaient séparés en février de l’homme du titre, Claudio Ranieri, pour confier les rênes à son adjoint Craig Shakespeare. L’Anglais avait réussi à faire mieux et à offrir un joli parcours européen au club des Midlands: des exploits qui lui avaient valu un contrat en bonne et due forme au printemps… jusqu’au 18 octobre.

Les mauvais résultats refaisant leur apparition, les dirigeants thaïlandais du club ont donc décidé de passer à nouveau à autre chose, en misant sur le long terme.

L’actuel 14e de Premier League (un seul point d’avance sur le premier relégable) entend bien continuer à grandir. Et le club, quart de finaliste de la C1 la saison passée, en a les moyens financiers et humains, avec des joueurs comme Jamie Vardy, Riyad Mahrez ou Kasper Smeichel.

“Lors de notre processus de sélection d’un nouveau manager, le comité a rapidement établi le profil de candidat dont nous avions besoin pour nous amener vers l’avant, et Claude Puel correspondait parfaitement”, a déclaré le vice-président du club Aiyawatt Srivaddhanaprabha.

“Lors de notre entretien avec Claude, son soin du détail, la connaissance qu’il a de notre effectif, la compréhension qu’il a de notre potentiel et sa vision nous ont impressionnés. Il s’est vite distingué comme un candidat extraordinaire et je suis ravi que nous nous renforcions sur le long terme, grâce à son expertise”, a ajouté le dirigeant des “Foxes”, citant les exploits des clubs dirigés par Puel en Ligue des champions.

“C’est un grand privilège de devenir l’entraîneur de Leicester, un club dont les valeurs sont alignées avec les miennes. L’opportunité d’aider le club à bâtir sur ses récentes réussites est vraiment enthousiasmant”, a réagi Puel.

Reste maintenant à convaincre. Et ce n’est pas gagné, tant la fin de saison dernière a laissé des traces dans l’imaginaire anglais.

“Claude Puel? Vraiment?”, s’est même demandé sur Twitter Gary Lineker, légende du football anglais et des “Foxes”.

Le Français n’arrive pas en terrain conquis…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.