DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paula Radcliffe fustige le dopage

La détentrice du record du monde du marathon a profité de son passage au Sportel de Monaco pour afficher ses convictions.

Vous lisez:

Paula Radcliffe fustige le dopage

Taille du texte Aa Aa

Sports, business et médias : c’est le cocktail traditionnel proposé par le Sportel organisé dans la Principauté de Monaco.

Parmi les invités d’honneur cette année, Luis Figo, Flavio Briatore, Sonny Anderson, ou bien encore l’ex-athlète britannique Paula Radcliffe, qui détient depuis 14 ans le record du monde du marathon avec un chrono de 2 heures, 15 minutes et 25 secondes.

Notre envoyée spéciale sur le Rocher lui a demandé quels étaient ses projets.

Paula Radcliffe : “Mon prochain projet, personnellement, c’est d’aller à New York pour travailler autour du marathon de New York. Je travaille aussi sur le sujet de l’intégrité des athlètes en faisant tout ce que je peux pour protéger les athlètes propres et restaurer leur crédibilité.”

Lorsqu’elle foulait les pistes ou les routes, Paula Radcliffe était déjà très engagée dans la lutte contre le dopage.

Aujourd’hui à la retraite, l’ancienne championne du monde et olympique du marathon estime que des progrès significatifs ont été faits en la matière.

Paula Radcliffe : “Je pense que la bataille est en bonne voie. Nous avons maintenant beaucoup plus de gens qui désirent s’engager dans cette lutte : les athlètes eux-mêmes, et ceux qui les entourent. Je pense que de plus en plus, les gens commencent à admettre que si nous n’avons pas foi en ce que nous observons et si les athlètes propres ne peuvent pas rivaliser en étant sur un pied d‘égalité. Si nous ne rendons pas crédibles leurs performances, nous n’aurons pas un sport fort. Donc, nous devons restaurer cette base et ensuite nous aurons un beau sport.”