DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Honolulu verbalise les "zombies du téléphone"

Vous lisez:

Honolulu verbalise les "zombies du téléphone"

Taille du texte Aa Aa

À Honolulu, la capitale Hawaïenne, il est désormais interdit de traverser la rue en lisant ou en tapotant sur son téléphone portable. Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 99 dollars, soit environ 85 euros. La mesure est apparemment bien acceptée.

“Il y a eu des réactions négatives bien sûr, mais la plupart des gens se rendent compte que c’est un problème”, explique un sergent de la police de Honolulu.

Quelque 6 000 piétons ont été tués par des voitures l’an dernier aux États-Unis, soit une hausse de 11 % en un an. Il s’agit donc là d’une question de sécurité publique. Il faut responsabiliser les piétons au même titre que les automobilistes. L’appel semble avoir été entendu.

“Nous devrions toujours être vigilants même si nous sommes sur un passage piéton. Nous devons toujours être conscients de notre environnement”, dit une passante.

À Honolulu, il est toujours autorisé de parler au téléphone en traversant la rue, à condition d‘être attentif à la circulation. Pas de restrictions non plus quant à l’utilisation des portables sur la plage.