DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jour de vote sous tension au Kenya

L'opposition boycotte le scrutin.

Vous lisez:

Jour de vote sous tension au Kenya

Taille du texte Aa Aa

Près de 20 millions d‘électeurs kényans sont appelés ce jeudi à choisir leur président pour la deuxième fois cette année. Le premier scrutin en août a été invalidé pour des irrégularités par la Cour Suprême, une première en Afrique.

Après une campagne sous forte tension, l’opposition a appellé au boycott du scrutin. Dans certains de ses fiefs les bureaux de vote n’ont même pas ouvert, selon l’AFP.

L’abstention est l’une des principales inconnues. Uhuru Kenyatta, déclaré vainqueur en août dernier, est quasiment sûr d‘être réélu. Le président sortant appelle les Kényans à voter et à respecter les droits de ceux qui s’abstiendront.

Il est opposé à six candidats mineurs plus Raila Odinga, son principal rival, déjà trois fois battu à la présidentielle. Mais si le nom d’Odinga figure sur les bulletins de vote, ce dernier demande aux électeurs à rester chez eux.

L’opposition estime que les conditions d’une élection transparente ne sont pas réunies. Ses partisans ont enchaîné les manifestations ces dernière semaines, certaines violemment réprimées. Raila Odinga réclamait notamment une réforme de la Commission électorale.

La réélection d’Uhuru Kenyatta avec un fort taux d’abstention à la tête de la première puissance d’Afrique de l’Est, devrait être contestée devant la justice.