DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Venus Williams fait de la résistance au Masters

Vous lisez:

Tennis: Venus Williams fait de la résistance au Masters

Tennis: Venus Williams fait de la résistance au Masters
Taille du texte Aa Aa

A 37 ans, l’Américaine Venus Williams s’est hissée en demi-finales du Masters pour la cinquième fois de sa carrière en éliminant la N.2 mondiale, l’Espagnole Garbine Muguruza (7-5, 6-4), qui a péché par manque de constance, jeudi à Singapour.

L’aînée des sœurs Williams (N.5), qui n’avait plus participé aux “WTAfinals” depuis 2009 (finaliste), confirme une fois de plus son retour à un haut niveau cette saison, après avoir déjà atteint deux finales en Grand Chelem.

A Melbourne, c’est sa soeur Serena qui l’avait privée du titre, avant de mettre sa carrière entre parenthèses pour cause de maternité. A Wimbledon, c’est Muguruza qui avait eu le dernier mot.

A Singapour, “Queen V” a donc pris une petite revanche en empêchant l’Ibère, 24 ans, de poursuivre l’aventure.

“Je suis heureuse d’avoir remporté le dernier point. Ce n’est pas un tournoi facile. Vous devez bien jouer sur tous les points, sinon vous perdez”, a affirmé l’Américaine.

Il n’y avait plus qu’un billet disponible dans le groupe blanc puisque la Tchèque Karolina Pliskova (N.3) était déjà qualifiée en dépit de sa défaite, un peu plus tôt, devant la Lettone Jelena Ostapenko (N.7) en deux sets (6-3, 6-1).

“C‘était difficile de se motiver et de jouer votre meilleur tennis quand vous savez que vous êtes déjà qualifiée (…) Je ne m‘étais jamais retrouvée dans cette situation”, a expliqué Pliskova, battue en 1h06.

Venus Williams a elle su tirer profit du manque de régularité de son adversaire. Elle a pourtant été la première à concéder son engagement (3-4) après un passing shot de revers de l’Espagnole. Mais la grande Californienne (1,85 m) a su réagir dans la foulée (4-4).

- Quelle adversaire pour Williams ? –

La championne de Wimbledon a concédé sa mise en jeu une deuxième fois, après avoir sauvé deux balles de set (7-5). Dans la seconde manche, Muguruza a encore péché par son irrégularité. Elle a breaké à trois reprises sans parvenir à consolider son avance.

Williams a recollé (4-4) et n’a plus cédé de jeu en dépit d’un service capricieux (7 doubles fautes, 4 pour Muguruza) pour l’emporter en 1h45 et rallier le dernier carré.

L’ancienne N.1 mondiale avait toujours atteint au moins les demi-finales, lors de ses quatre précédentes participations (1999, 2002, 2008 et 2009) et a soulevé une fois le trophée Billie Jean King il y a neuf ans à Doha.

Deuxième de son groupe, derrière Pliskova, elle affrontera donc la première du groupe rouge, où le classement ne sera figé que vendredi.

Pour l’instant, seule la Danoise Caroline Wozniacki (N.6) est qualifiée mais pas certaine de finir en tête. L’actuelle N.1 mondiale, la Roumaine Simona Halep, la Française Caroline Garcia (N.8) et l’Ukrainienne Elina Svitolina (N.4) peuvent encore s’emparer du dernier billet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.