DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Abu Dhabi : deuxième journée riche en spectacle

En ce deuxième épisode du Grand Slam d’Abu Dhabi, Anna Bernholm est notre femme du jour.

Vous lisez:

Grand Slam d'Abu Dhabi : deuxième journée riche en spectacle

Taille du texte Aa Aa

En ce deuxième épisode du Grand Slam d’Abu Dhabi, Anna Bernholm est notre femme du jour. La Suédoise a battu la triple championne du Masters, la Néerlandaise Kim Polling en finale des -70kg. Un combat qui est allé jusqu’au Golden Score où Bernholm a inscrit un waza ari pour s’imposer : « C’est une très bonne judoka. La battre en finale, c’est vraiment bon ! Je sais qu’elle est très forte sur le Seoi Nage donc j’ai essayé de ne pas lui donner l’opportunité d’utiliser cette technique. J’ai essayé de coller sa jambe pour qu’elle ne puisse pas me jeter. Puis j’ai travaillé sur mes propres techniques pour la faire tomber. Je me sens forte et heureuse. »

Frank De Wit est notre homme du jour ! Le Néerlandais a battu Uuganbaatar Otgonbaatar en finale des -81kg. Une victoire obtenue au sol, où il a immobilisé son adversaire pendant 20 secondes. Il remporte ainsi son deuxième Grand Slam de l’année, après sa victoire à Paris. Ce qui lui manque, c’est encore la constance dans la performance : « Je me sens vraiment bien, même si tout ne s’est pas idéalement passé cette année. À Paris, j’avais dit que je voulais être plus régulier et gagner des médailles. Et j’ai encore perdu beaucoup de match cette année. Après les championnats, j’ai fait mon autocritique pour m’améliorer et ça a payé aujourd’hui »

Son excellence, Mohammed Bin Taloub Al Daree, président de la Fédération de judo des Emirats Arabes Unis a remis la médaille d’or à Edwige Gwend en -63kg. Mais la star de la catégorie en cette deuxième journée, ce fût la numéro 3 mondiale, l’Autrichienne Unterwurzacher qui a battu Shor avec un spectaculaire Ko Soto Gake pour la médaille de bronze. Une petite consolation pour celle qui avait pour ambition de remporter l’or.

En -73kg, Ganbaatar Odbayar s’est imposé. Mais là encore, le vainqueur n’était pas la star du jour. Tous les yeux étaient braqués sur le numéro 2 mondial, Rustam Orujov. L’Azerbaïdjanais, vice-champion olympique, affrontait Dirk Van Tichelt pour la médaille de bronze. Et Orujov a régalé le public avec un superbe Harai-Makikomi pour marquer ippon et remporter le combat.
Deuxième médaille de bronze de l’année pour Orujov après sa troisième place à Baku en mars. Cette saison, il s’est surtout illustré au Grand Prix de Zagreb où il s’est imposé.

Et on se quitte avec le mouvement de la journée. Ce balayage du Russe Dennis Iartcev face au Portugais Jorge Fernandes.