DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rajoy demande au Sénat le droit de révoquer l'exécutif catalan

Le Sénat espagnol décide aujourd'hui s'il autorise ou non le gouvernement à appliquer l'article 155 de la constitution.

Vous lisez:

Rajoy demande au Sénat le droit de révoquer l'exécutif catalan

Taille du texte Aa Aa

Journée fatidique pour l’Espagne. Le Sénat espagnol décide aujourd’hui s’il autorise ou non le gouvernement à appliquer l’article 155 de la constitution et suspendre de fait l’autonomie de la Catalogne.

Le Premier ministre Mariano Rajoy a demandé aux sénateurs le droit de révoquer l’exécutif catalan et de dissoudre le Parlement régional.

Il n’y a pas d’alternative. La seule chose qui peut et qui doit être faite dans une situation comme celle-ci est de se référer à la loi, et précisément de la suivre. C’est pourquoi nous avons proposé ce mécanisme en conformité avec l’article 155 de notre constitution. Un mécanisme légal, démocratique, approuvé par les Espagnols et similaire à ce qui existe dans la grande majorité des pays qui nous entourent. Des pays qui – inutile de le préciser – sont démocratiques“ a estimé le chef de l’exécutif espagnol.

Si le Sénat décide de dissoudre le Parlement de Catalogne, le président du gouvernement espagnol devra convoquer des élections dans un délai de six mois. Mon souhait est de les organiser le plus vite possible. En plus de cela, je vous demande d’autoriser le gouvernement à démettre le président de la généralité de la Catalogne, ainsi que le vice-président et les membres du conseil de gouvernement“ a poursuivi Mariano Rajoy.

Les conservateurs, majoritaires au Sénat, devraient logiquement donner leur feu vert à Mariano Rajoy. Les socialistes ont annoncé qu’ils répondraient aussi favorablement.

Les débats sont en cours au Sénat. Le vote final aura lieu autour de 16h30 (heure locale).

Si le Sénat votait pour l’application de l’article 155, on peut s’attendre à une forte réaction des habitants de cette région très attachée à son autonomie.