DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat en Somalie : les chefs de la police limogés

Vous lisez:

Attentat en Somalie : les chefs de la police limogés

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de l’attaque contre un hôtel de Mogadiscio revendiqué par le groupe islamiste Al-Shebab, les chefs de la police et des renseignements somaliens ont été limogés.

L’attaque a fait au moins 29 morts, selon un officier de police.

Une voiture piégée a explosé à l’entrée de l’hôtel Naso-Hablod, puis un minibus à un carrefour situé à proximité. Un commando armé a ensuite pénétré à l’intérieur, y semant la terreur pendant près de douze heures.

Parmi les victimes, au moins douze policiers, un ancien député, mais aussi des civils. Trois enfants ont été abattus, et leur mère décapitée.

Trois des assaillants ont été capturés vivants. Deux autres ont déclenché leurs ceintures explosives après avoir été atteints par des tirs. La police estime que des assaillants ont pu s‘échapper en se mêlant aux civils libérés à la fin de l’assaut.

Le groupe Al-Shebab affirme quant à lui que quarante personnes ont été tuées, dont trois de ses combattants. Un porte-parole du groupe a assuré à Reuters que des responsables politiques et militaires étaient visés.