DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Golden League de hand: les Français chutent face à la Norvège

Vous lisez:

Golden League de hand: les Français chutent face à la Norvège

Golden League  de hand: les Français chutent face à la Norvège
Taille du texte Aa Aa

L‘équipe de France de handball, pas assez tranchante en défense, a chuté face à la Norvège (26-30) lors de son deuxième match de Golden League messieurs, samedi à Aarhus (Danemark).

Deux jours après leur balade inaugurale face à la Pologne (29-15), les Bleus se sont frottés à une rugueuse et coriace sélection nordique qui ne cesse de s’affirmer comme l’une des plus solides au monde avec Sander Sagosen pour figure de proue.

La nouvelle pépite du Paris Saint-Germain, auteur d’une très bonne prestation, et ses partenaires avaient décroché une médaille d’argent historique pour leur pays lors du dernier Mondial, en janvier à Paris, où les Bleus avaient eu le dernier mot en finale (33-26).

Les deux équipes, qui s’affrontent tous les deux ans lors de la Golden League, commencent à se connaître par cœur. La Norvège figurait aussi dans le groupe des Français lors des éliminatoires de l’Euro-2018. Et elle sera le premier adversaire des hommes de Didier Dinart lors du coup d’envoi du Championnat d’Europe, le 12 janvier en Croatie!

Portés par Sagosen, les Norvégiens ont pris les commandes en fin de première période (9-10, 22e) pour ne plus les lâcher en profitant de plusieurs situations d’infériorité numérique des Bleus. L‘écart a gonflé jusqu‘à +6 au retour des vestiaires (10-16) à la suite d’une 10e perte de balle tricolore.

Une exclusion temporaire de Sagosen a permis aux Français de refaire une partie de leur retard (12-16). Mais les deux minutes infligées au pivot montpelliérain Ludovic Fabregas, qui s‘était fait une frayeur à la cheville gauche en première période, ont remis les champions du monde en difficulté.

Nikola Karabatic, élu meilleur joueur du match côté Français, a fait admirer sa puissance et sa précision sur les tirs de loin.

- 2e défaite en 19 matches –

Mais dans la cage française, Cyril Dumoulin, qui remplaçait Vincent Gérard laissé au repos, a rencontré de grandes difficultés en seconde période.

Les Bleus ont eu une occasion de revenir à deux longueurs dans le money time (24-27) sur un contre de Fabregas mais le colosse héraultais a manqué son duel avec l’excellent portier Torbjorn Bergerud.

Michaël Guigou inscrivait son sixième but d’un lob sur penalty face au gardien N.2 Espen Christensen. Mais cela ne changeait pas l’issue du match. Les Nordiques étaient déjà hors de portée.

La France n’avait concédé qu’une seule défaite lors de ses 18 précédents matches. C‘était déjà face aux “Vikings” lors des qualifications pour l’Euro, début mai à Oslo (30-35).

Ils joueront un dernier match, dimanche (20h15) contre le Danemark à Herning une ville qui évoque pour eux un excellent souvenir. C’est dans cette même Jyske Bank Boxen Arena qu’ils avaient humilié le pays hôte (41-32) lors de la finale de l’Euro-2014.

Mais le Danemark avait pris une revanche en finale des JO-2016 à Rio (28-26). Les deux équipes ne se sont plus affrontées depuis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.