DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: le Racing euphorique à 14 face à l'UBB

Vous lisez:

Top 14: le Racing euphorique à 14 face à l'UBB

Top 14: le Racing euphorique à 14 face à l'UBB
Taille du texte Aa Aa

Le Racing 92, mené par l’UBB et réduit à 14 après l’exclusion de Virimi Vakatawa, s’est révolté pour s’imposer 29-13 et se rapprocher des places de barragistes, samedi lors de la 8e journée du Top 14.

Avec cette victoire bonifiée, le Racing 92 remonte en effet à la 7e place, à deux points de son adversaire du soir (6e), qui rate l’occasion d‘écarter un rival pour la phase finale.

Quelle euphorie à Colombes! La double sanction de la 30e minute aurait pu être fatale au champion de France 2016.

Sur la même action, alors que le Racing 92 menait 7-3 après un exploit personnel de Teddy Thomas (25e), l’arbitre décidait d’exclure Vakatawa pour un plaquage cathédrale sur le centre bordelais Jean-Baptiste Dubié et accordait l’essai à l’ailier Nans Ducuing, qui avait tout juste aplati sur la ligne (7-8, 31e).

Au retour des vestiaires, l’UBB ajoutait un deuxième essai, sur sa première action, par son arrière Matthieu Jalibert pour mener 13-7 (42e).

Le début de la fin pour le club des Hauts-de-Seine? Bien au contraire. Le début de la révolte pour les Racingmen, qui vont renverser le match en inscrivant trois essais en un quart d’heure, dont deux par le talonneur Camille Chat (48e, 64e), entré en jeu quelques minutes auparavant à la place du capitaine Dimitri Szarzewski (43e).

Les Girondins n’y étaient plus: Dubié (60e) écopait d’un carton jaune pour un en-avant volontaire, et son équipe ne parvenait plus à franchir la moitié de terrain.

Euphorique, Yves-du-Manoir pouvait même croire au bonus offensif dans les dernières minutes en cas de 5e essai. Mais l’UBB reprenait un peu ses esprits avant une fin de match à oublier.

Sébastien Taofifenua (UBB) et Manuel Carizza (Racing 92) étaient à leur tour exclus définitivement pour s‘être battus, tandis que le demi de mêlée remplaçant du Racing, Teddy Iribaren, recevait un carton jaune pour fautes répétées. Le Racing s’est finalement imposé en terminant à 12 contre 14.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.