DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parquet général veut poursuivre les dirigeants catalans

Deux plaintes ont été formulées contre les dirigeants séparatistes pour "rébellion, sédition et détournements de fonds publics".

Vous lisez:

Le parquet général veut poursuivre les dirigeants catalans

Taille du texte Aa Aa

L’Etat espagnol veut poursuivre les leaders catalans en justice. Le procureur général de l‘État espagnol José Manuel Maza Martín (plus haut responsable du ministère public) a affirmé avoir formulé deux plaintes contre des membres du gouvernement de Catalogne pour “rébellion, sédition, détournements de fonds publics et autres délits“.

Si le tribunal de l’Audience nationale juge ces plaintes recevables, un magistrat convoquera les membres de la Généralité pour une première audition.

Le ministère public a déposé deux plaintes pour rébellion, sédition, détournement de fonds publics et autes délits, à l’encontre des principaux responsables politiques de la Généralité de Catalogne, qui ont créé, de part leurs décisions et agissements au cours des deux dernières années, une crise institutionnelle qui a culiminé avec la déclaration unilatérale d’indépendace, proclamée dans le mépris le plus total de notre constituion le 27 octobre“ a déclaré José Manuel Maza Martín devant les journalistes.

Vendredi, le Parlement de Catalogne a approuvé une résolution proclamant la République catalane. Quelques intants plus tard, le gouvernement espagnol mettait la région sous tutelle, au titre de l’article 155 de la Constitution et convoquait des élections régionales le 21 décembre.

Le président de la région Carles Puigdemont, fraîchement destitué, serait ce lundi à Bruxelles,