DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enclave diplomatique de Kaboul visée par un attentat

Daech a revendiqué l'acte meurtrier d'un kamikaze de moins de 15 ans.

Vous lisez:

L'enclave diplomatique de Kaboul visée par un attentat

Taille du texte Aa Aa

Une énorme explosion a secoué ce mardi le quartier diplomatique de Kaboul, la capitale de l’Afghanistan. Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat, qui a fait au moins quatre morts d’après un premier bilan qui risque de s’alourdir.

Le ministère afghan de l’intérieur a parlé à l’AFP d’un jeune kamikaze de 12 ou 13 ans arrivé à moto. Il s’est fait exploser à hauteur d’un barrage de contrôle non loin du ministère afghan de la Défense.

Wazir Akbar Khan, une enclave de Kaboul surnommé la “zone verte”, qui abrite plusieurs ambassades et ministères instaurée en 2003, est placé sous sécurité renforcée depuis l’attentat au camion piégé qui a fait 150 victimes fin mai.

Ce mois-ci à Kaboul, plus de 50 fidèles chiites ont été tués dans un attentat contre leur mosquée et une quinzaine de soldats afghans dans l’attaque d’une caserne.