Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les New-Yorkais sous le choc après l'attentat

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Les New-Yorkais sous le choc après l'attentat

<p>D’après les premières identifications, <strong>cinq Argentins font partie des victimes</strong> de l’attentat de New York. Il s’agit d‘étudiants venus aux Etats-Unis fêter leur diplôme. </p> <p>Les <strong>autorités belges</strong> ont également annoncé <strong>qu’une de leurs ressortissantes faisait partie des personnes décédées</strong> et que <strong>trois Belges</strong> avaient été <strong>blessés</strong>.</p> <p>Sur les lieux, dans le sud de Manhattan, les témoins de l’attaque sont toujours sous le choc.</p> <p><em>“Nous l’avons vu”</em>, racontent deux adolescentes. <em>“Nous avons vu la voiture, entourée de gravats. Nous avons vu le gars, il avait l’air de porter des habits de couleur sombre et d’avoir une barbe, et il tenait deux armes, donc on a eu un peu peur”</em>.</p> <p>John Williams, un jeune homme, dit avoir entendu crier <em>“il a une arme, il a une arme” et peut-être 30 secondes plus tard, j’ai entendu entre 5 et 10 coups de feu de suite”</em>, dit-il.</p> <p><strong>La police de New York a appelé toute personne détenant des photos ou des vidéos de l’attaque à les lui transmettre.</strong> </p> <p><em>“On a déjà vécu le 11 septembre. Mais maintenant ils utilisent des voitures contre les gens…Je marche dans cette rue tous les jours. On doit être vigilant et prudent tout le temps, maintenant”</em>, se lamente un autre témoin de l’attaque.</p> <p><strong>Le gouverneur de l’Etat de New York a annoncé que les mesures de sécurité allaient être renforcées</strong> et des forces de police supplémentaires déployées dans la ville mais aussi dans les aéroports.</p> <p><em>Avec Reuters et <span class="caps">AFP</span>.</em></p>