DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Mise à mort du cerf sacré": une tragédie gore


cinema

"Mise à mort du cerf sacré": une tragédie gore

Deux ans après “The Lobster”, prix du jury à Cannes en 2015, le réalisateur grec Yorgos Lanthimos plonge les spectateurs dans un nouveau cauchemar avec “Mise à mort du cerf sacré”.
Steven, un brillant chirurgien joué par un Colin Farrell, prend sous son aile un adolescent perturbé, dont le père est mort des années plus tôt sur sa table d’opération.
Une incertitude plane sur la nature de leur relation. Le film bascule vers le thriller horrifique quand l’adolescent, joué par l’inquiétant Barry Keoghan (vu dans “Dunkerque” de Christopher Nolan), annonce qu’il cherche à se venger du chirurgien et lui intime de choisir lequel de ses proches va mourir. Steven va devoir choisir qui sacrifier, entre sa femme interprétée par Nicole Kidman, et ses deux enfants.

Avec son sujet digne d’une tragédie grecque, sa musique stridente et entêtante comme dans certains Hitchcock et une mise en scène esthétisante, parfois gore, “Mise à mot du cerf sacré” a suscité des réactions très contrastées à Cannes où il était en compétition. Signe qu’il ne laisse personne indifférent, il a à la fois été applaudi et hué, avant de remporter le prix du Scénario ex-aequo avec “A beautiful day” de Lynne Ramsay.

avec AFP

Le choix de la rédaction

Prochain article
Le box-office américain frissonne pour Halloween

cinema

Le box-office américain frissonne pour Halloween