DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sony dévoile la nouvelle version de son chien robot Aibo

Vous lisez:

Sony dévoile la nouvelle version de son chien robot Aibo

Sony dévoile la nouvelle version de son chien robot Aibo
Taille du texte Aa Aa

Le géant nippon de l‘électronique Sony a présenté mercredi à Tokyo la nouvelle version de son chien robot Aibo, connecté à internet et truffé d’intelligence artificielle, à l’approche de 2018, l’année du Chien des horoscopes chinois et japonais.

L’Aibo nouveau, qui sera commercialisé au Japon à partir de janvier est un chien d’un blanc ivoire, de 30 centimètres de hauteur, avec des oreilles pendantes noires, une queue remuante et des yeux capables d’exprimer des émotions.

Mais il est aussi doté d’une batterie de capteurs, caméras et micros, et sa connexion internet permet à son propriétaire d’interagir avec lui à distance, via un smartphone.

Le premier Aibo, lancé en juin 1999, avait été un succès, avec 3.000 premières unités vendues au Japon en seulement 20 minutes, en dépit d’un prix élevé de 250.000 yens (près de 1.900 euros au cours actuel).

Au total Sony en avait vendu plus de 150.000 dans le monde jusqu’en 2006, quand des difficultés financières avaient contraint le groupe d’arrêter la production de cet objet de luxe et un brin frivole.

Le groupe avait néanmoins maintenu jusqu’en 2014 sa “clinique Aibo”, une assistance clientèle pour les propriétaires de son chien robot, mais les avait ensuite – poliment – invités à se débrouiller seuls pour soigner les bobos du robot. Certains ingénieurs retraités de Sony avaient alors commencé à jouer les réparateurs officieux.

Sony a précisé mercredi qu’il ne prévoyait pas de relancer sa “clinique vétérinaire” pour l’ancien Aibo.

Le nouvel Aibo sera vendu pour 198.000 yens (près de 1.500 euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.