DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accusé de harcèlement sexuel, le ministre britannique de la Défense démissionne

Michael Fallon a présenté sa démission à Theresa May, qui perd un poids lourd du gouvernement.

Vous lisez:

Accusé de harcèlement sexuel, le ministre britannique de la Défense démissionne

Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni, à son tour ébranlé, par des révélations de harcèlement sexuel.

Et le scandale touche le sommet de l’Etat avec la démission ce mercredi du ministre de la Défense. Michael Fallon avait présenté ses excuses en début de semaine pour avoir posé une main sur le genou d’une journaliste au cours d’un dîner, il y a 15 ans.


La journaliste en question, Julia Hartley-Brewer, a réagi :
« J’imagine qu’il y a d’autres accusations à venir », a-t-elle commenté, ajoutant : « Je doute vraiment que ce soit à cause de mon genou, et si c’est le cas c’est vraiment absurde et fou ».

Michael Fallon a reconnu avoir eu des comportements déplacés dans le passé.

« Un certain nombre d’accusations ont fait surface ces derniers jours au sujet de parlementaires, dont certaines concernant ma conduite dans le passé. Beaucoup de ces allégations sont fausses mais je reconnais que dans le passé je n’ai pas été à la hauteur des valeurs des Forces Armées que j’ai été honoré de représenter. J’ai réfléchi à ma position et je présente donc ma démission du ministère de la Défense ».


Depuis le scandale Weinstein aux Etats-Unis, la parole s’est libérée dans les couloirs de Westminster.

Les allégations de harcèlement sexuel s’accumulent à l’encontre de députés conservateurs et travaillistes.

Le vice-premier ministre, Damian Green, est lui-même accusé d’avoir fait des avances à une ancienne militante du parti conservateur. Theresa May a ordonné une enquête.

La Première ministre britannique souhaite que soit mise en place « une procédure de plainte commune, transparente, et indépendante pour tous ceux qui travaillent au parlement ».

Cécile Mathy avec AFP.