DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les indépendantistes belges au secours des Catalans

Vous lisez:

Les indépendantistes belges au secours des Catalans

Taille du texte Aa Aa

Alors que les Catalans manifestent contre la détention provisoire de 8 dirigeants séparatistes, le sort de Puigdemont n’est toujours pas clair. Le mandat d’arrêt européen demandé à son encontre par le parquet espagnol n’a toujours pas été délivré. Marc Demesmaeker, eurodéputé du parti séparatiste belge N-VA, attend une réaction des institutions européennes.

“Le mutisme de la commission européenne et de la plupart des Etats membres est honteux parce que cela montre que l’Union européenne ne protège plus les droits politiques fondamentaux, les droits humains et s’ils ne protègent plus les droits des Catalans aujourd’hui, peut-être qu’ils ne protègeront plus mes droits demain”, déclare l’euro-député.

19 anciens responsables ont comparu ce jeudi devant la Haute Cour de justice espagnole. Ils sont accusés de rébellion, sédition et détournement de fonds publics. L’affaire a donc quitté le giron politique pour passer dans les mains du pouvoir judiciaire. Une nuance derrière laquelle se retranche la Commission européenne.

“Nous respectons totalement l’ordre constitutionnel espagnol et je n’ai rien à ajouter par rapport à cela”, tranche la porte-parole de la Commission, Annika Breidthardt. “Cette question relève uniquement des autorités judiciaires dont nous respectons l’indépendance totale”.

Il faut dire qu’une prise de position en faveur des catalans mettrait n’importe quel Etat membre en difficulté par rapport à Madrid. Le Premier ministre belge a même demandé à ses ministres de ne plus s’exprimer sur le sujet.Les indépendantistes belges au secours des Catalans