DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Liban sans Premier ministre

Vous lisez:

Le Liban sans Premier ministre

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a annoncé samedi 4 novembre 2017 sa démission. Dans son discours, prononcé depuis l’Arabie saoudite et retransmis par la chaîne de télévision Al-Arabiya, il a dit “craindre pour sa vie”.
Il a comparé la période actuelle à celle qui prévalait avant l’assassinat de son père, Rafic Hariri, le 14 février 2005. Le Hezbollah est soupçonné d’avoir commis l’attentat.

Nommé en décembre 2016, Saad Hariri a explicitement mis en cause le mouvement islamiste chiite, et derrière lui, l’Iran, accusant ce pays de vouloir “mettre la main”, non seulement sur le Liban mais aussi sur d’autres Etats de la région. Avec ce départ aussi soudain qu’inattendu, le Liban plonge dans une nième crise politique.