DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mandat d'arrêt : Carles Puigdemont attend que la Belgique se prononce

Le sort du Catalan Carles Puigdemont reste incertain. Il attend que la justice belge se saisisse du mandat d'arrêt dans les prochains jours.

Vous lisez:

Mandat d'arrêt : Carles Puigdemont attend que la Belgique se prononce

Taille du texte Aa Aa

Le sort de Carles Puigdemont reste incertain. L’ex-président catalan attend que la justice belge se saisisse du mandat d’arrêt dans les prochains jours. Carles Puigdemont et quatre membres de son gouvernement déchu sont visés par ce mandat d’arrêt européen émis vendredi par une juge madrilène, ils sont sous la menace de poursuites pour rébellion, sédition et détournement de fonds publics.


En catalan, carles Puigdemont tweete qu’il “est temps que tous les démocrates s’unissent. Pour la Catalogne, pour la libération des prisonniers politiques et pour la République”. Et en flamand : “Nous sommes préparés à coopérer totalement avec la justice belge, après le mandat d’arrêt.” Pendant ce temps à Barcelone, le moral est comme le ciel : sombre. “Arrêter quelqu’un ça n’est pas de la politique, dit un trentenaire. La politique c’est parler, arrêter quelqu’un c’est un peu comme dans un gouvernement fasciste. C’est quelque chose qui n’a pas de sens en Europe, on doit tous parler et discuter, c’est pour cela que l’on vit en démocratie.”

Comme un ultime pied de nez à Madrid, Carles Puigdemont n‘écarte pas d‘être candidat aux élections convoquées le 21 décembre par le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, et de mener campagne depuis l‘étranger.


Une manifestation en faveur de l’indépendance est prévue à Barcelone le 11 novembre.