DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Philippines: un mort lors d'une émeute dans une prison surpeuplée

Vous lisez:

Philippines: un mort lors d'une émeute dans une prison surpeuplée

Philippines: un mort lors d'une émeute dans une prison surpeuplée
Taille du texte Aa Aa
Une émeute provoquée par le renversement accidentel d'une bassine d'eau dans une prison surpeuplée aux Philippines a fait un mort, selon les autorités pénitentaires samedi. Le surpeuplement dans cette prison de la banlieue de Manille a probablement contribué à l'éclatement d'une bagarre entre bandes rivales vendredi soir, a indiqué un responsable de la prison Norberto Felicen. "Nous avons 3.424 détenus dans une installation construite pour en tenir 800. Là où il y a un petit espace de libre, ils s'en servent pour dormir. C'est l'une des raisons qui a provoqué l'émeute", a-t-il dit à l'AFP. La bagarre a éclaté lorsque des membres d'un gang "Bahala Na", détenus à la prison de Quezon City, ont amené un des leurs à la clinique, a expliqué le responsable. Ce faisant, ils ont renversé une bassine d'eau sur des membres d'un autre gang qui dormaient par terre et qui ont cru à une provocation, a-t-il dit. La bagarre à coups de chaises et de cailloux a fait un mort parmi les détenus, a-t-il encore précisé. Le prisonnier qui avait été amené à la clinique est également décédé et une enquête a été ouverte. La prison de Quezon City a fait l'objet d'une campagne internationale dénonçant les conditions d'incarcération et le surpeuplement, aggravé par la politique répressive anti-drogue menée depuis un an par le président Rodrigo Duterte. Les prisons philippines sont parmi les plus congestionnées au monde, arrivant même à la troisième place selon un classement établi par l'institut de recherche en criminologie de l'Université de Londres.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.