DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: PSG-Kielce, novembre chargé pour les Parisiens

Vous lisez:

Hand: PSG-Kielce, novembre chargé pour les Parisiens

Hand: PSG-Kielce, novembre chargé pour les Parisiens
Taille du texte Aa Aa
Le mois de novembre sera chargé sur le front européen pour le PSG, avec au programme deux doubles confrontations contre les Polonais de Kielce, dont la première aura lieu dimanche (17h30 à Coubertin), et les Hongrois de Veszprem. Après ces quatre matchs contre deux grosses écuries continentales, on saura si les Parisiens peuvent prétendre à la première place du groupe B (ils sont actuellement deuxièmes à un point de Veszprem), qui les enverrait directement en quarts de finale. Ce sera une bataille d'usure contre deux clubs qui évoluent dans des championnats beaucoup moins relevés, un avantage important au moment où la Fédération européenne envisage de créer une poule unique de douze équipes, avec une augmentation du nombre de rencontres à la clef. "On a des gens dans les fédérations qui n'écoutent pas les joueurs. On dit qu'il y a trop de matchs, mais ce qui va se passer c'est qu'on va jouer encore plus. Il risque d'y avoir plus de blessés et plus de joueurs qui vont arrêter avec l'équipe nationale parce qu'on ne peut pas faire les deux. En club, on ne peut pas s'arrêter!", regrette l'arrière danois Mikkel Hansen. Le PSG n'a plus affronté Kielce depuis la douloureuse défaite en demi-finale du Final Four 2016 alors que le Parisiens étaient favoris pour le titre. Les Polonais avaient été sacrés à la surprise générale. "Mais l'équipe a beaucoup changé depuis", souligne Hansen. Les joueurs ont appris dans la semaine que l'entraîneur allemand (d'origine croate) Noka Serdarusic serait remplacé l'an prochain par l'Espagnol Raul Gonzalez. "C'est un super coach. Mais je n'y pense pas beaucoup. Avec tous les grands matchs qui arrivent, ce n'est pas le moment de parler du nouveau. Tout le monde est motivé pour terminer avec style nos trois ans avec Noka Serdarusic", dit le Danois. - "Tuer les matchs au bon moment" - Le PSG, qui n'a perdu qu'un match en Ligue des champions et aucun en D1, a les moyens de poursuivre sur sa lancée. Le match du 12 novembre à domicile contre Veszprem lui donnerait alors l'occasion de prendre la tête de son groupe. Mais il faudra "jouer mieux que contre Dunkerque". Les Parisiens ont remporté leur septième match en sept journées jeudi (32-29) mais se sont fait un peu peur en fin de match. "On n'a pas encore trouvé notre meilleur niveau, mais c'est pareil pour les meilleures équipes. Il nous arrive souvent de ne pas tuer les matchs au bon moment. On a fait quelques erreurs techniques, des passes ratées. Pourtant avec un programme tellement chargé, il faudrait pouvoir tuer les matchs plus tôt", reconnaît Hansen. Nantes, dans une période délicate en D1 (déjà trois défaites, dont une jeudi à domicile contre Chambéry), essaiera de réagir en déplacement à Plock (19h00), le rival de Kielce dans le championnat de Pologne.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.