DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ce que l’on sait de la fusillade dans une église au Texas

Au moins 26 personnes ont été tuées dans une église baptiste de Sutherland Springs, aux Etats-Unis, par un homme armé d'un fusil d'assaut.

Vous lisez:

Ce que l’on sait de la fusillade dans une église au Texas

Taille du texte Aa Aa

Il était 11h20 heure locale (17h20 GMT) ce dimanche à Sutherland Springs, une petite bourgade à une cinquantaine de kilomètres à l’est de San Antonio, une des principales agglomérations du Texas.

Alors que des fidèles prenaient part au service dominicale de la First Baptist Church, “un homme blanc âgé d’une vingtaine d’année” armé et “vêtu de noir et portant un gilet pare-balles”, a d’abord ouvert le feu devant l’église. Il est ensuite entré à l’intérieur de l’édifice où il a continué son carnage avec “un fusil d’assaut”.

Après être sorti du lieu de culte, le suspect aurait été pris en chasse par un résident de Sutherland Springs. Ce dernier aurait fait usage d’une arme à feu. Le suspect aurait alors lâché son fusil et pris la fuite dans un SUV. Il a été ensuite retrouvé mort dans son véhicule. La nature exacte de son décès n’a pas été communiquée, à l’heure actuelle, par les autorités.

Les victimes

Au moins 26 personnes sont mortes et 20 autres ont été blessées. C’est la pire fusillade de l’histoire du Texas. 23 personnes ont perdu la vie à l’intérieur de l‘église. Deux autres victimes ont été retrouvées à l’extérieur. Une autre personne est décédée alors qu’elle était transportée à l’hôpital.

Selon les autorités, les victimes étaient âgées de 5 à 72 ans. La fille de 14 ans du pasteur de l’église Franck Pommeroy, qui n’était pas présent ce dimanche, ferait partie des victimes.

Le principal suspect

Certains médias américains, citant des sources proche de l’enquête, ont indiqué que le principale suspect serait Devin Patrick Kelley, âgé de 26 ans. Cet homme a servi dans l’armée de l’air avant d’être renvoyé. Il était affecté dans une unité logistique de la base aérienne de Holloman au Nouveau-Mexique. Il a été traduit en cour martiale en 2012 pour l’agression de sa femme et son enfant. Il a purgé un peine de 12 mois d’emprisonnement avant d’être définitivement renvoyé de l’armé en 2014. Depuis, Il vivait en périphérie de San Antonio.


Le directeur du département de la sécurité publique du Texas, Freeman Martin, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’arme utilisée par Devin Kelly était une variante du fusil d’assaut Ruger AR-15. Ce semi-automatique, inspiré du M-16 utilisé par l’armée américaine, peut être acheté légalement en ligne aux Etats-Unis, moyennant 700 $ (600 €).


De nombreuses autres armes auraient été retrouvées dans le véhicule du suspect, selon les autorités.

Les comptes sur les réseaux sociaux de Devin Kelly sont actuellement étudiés par les enquêteurs. Et justement concernant les réseaux sociaux, de très nombreuses fausses informations ont circulé. Certaines ont même été reprises par des personnalités politiques.


A l’image de ce qu’il s‘était produit lors de la fusillade de Las Vegas, des sites proches de l’extrême droite ont affirmé sans la moindre preuve que Devin Kelly était proche du mouvement Antifa, athée et converti de fraîche date à l’Islam ou encore membre d’un groupe de soutien à Bernie Sanders. Et malheureusement, ces “fake news” ont fait florès sur le web et ont notamment été mise en avant par le moteur de recherche de Google en raison de leur popularité.


Sutherland Springs

Sutherland Springs compte un peu plus de 600 habitants. L’église baptiste se trouve au centre du village. Et chaque dimanche, plusieurs dizaines de fidèles ont coutume de se rendre dans ce lieu de culte où trône devant l’autel une Harley Davidson et dont les offices sont rythmées au son des guitares électriques.

L’église dispose d’une page sur Youtube, où des enregistrements des différents offices sont mis en ligne.

Les réactions

Donald Trump, actuellement en déplacement en Asie, a réagi depuis Tokyo où il a dénoncé une fusillade « terrifiante » et « un acte diabolique ».


Le président des Etats-Unis, avait présenté plus tôt ses condoléances sur Twitter : « Que Dieu soit avec les gens de Sutherland Springs. Le FBI et les représentants de la loi sont sur place. Je surveille la situation du Japon. »


Barack Obama a qualifié la fusillade d’“acte de haine”. L’ancien président américain, fervent opposant aux armes à feu, a ajouté que “ Dieu nous accorde aussi à tous la sagesse de nous demander quelles mesures concrètes nous pouvons prendre pour réduire la violence et les armes parmi nous”.


Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada, s’est dit attristé que tant de personnes aient été tuées ou blessées lors d’un acte d’une violence effroyable et insensée contre des gens innocents, au Texas.

Le chef d’Etat canadien a également présenté ses condoléances aux victimes.


La Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, a aussi affiché sa solidarité avec les victimes de la fusillade de Sutherland Springs.