DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Insight : Trump, un an plus tard

Vous lisez:

Insight : Trump, un an plus tard

Taille du texte Aa Aa

Il y a presque un an jour pour jour, Donald Trump remportait l‘élection présidentielle face à sa rivale, Hillary Clinton, déjouant tous les pronostics. Avant son entrée à la Maison-Blanche, Katy Tur, journaliste à NBC News, a mené son enquête sur un personnage résolument atypique, et qui résiste à tous les obstacles.

- Katy Tur, journaliste à NBC News, a couvert la campagne de Donald Trump pendant un an et demi. Elle a eu de nombreuses occasions d’approcher le président américain. Elle raconte ces expériences dans son ouvrage, comment elle a pu observer la campagne la plus cruelle de l’histoire américaine. Merci Katy d’avoir accepté notre invitation. Y’a-t-il une vraie différence entre le Donald Trump candidat, et le Donald Trump président ?

- Non, il n’y a aucune différence. C’est un homme de 71 ans, qui a ses convictions. La façon dont il s’est comporté pendant la campagne électorale, sur Twitter, au cours des interviews, de ses meetings, c’est aussi la façon dont il se comporte aujourd’hui, en tant que président. Il n’y a pas eu de changement quand il est entré à la Maison Blanche, où l’on croyait qu’il allait soudainement adopter un comportement plus présidentielle. Il reste fidèle à lui-même.

- Vous racontez dans votre livre comment un jour, vous avez été déstabilisée quand Donald Trump vous a embrassé sur la joue. Avant d’être élu, il a été vivement critiqué à cause de ses commentaires et de son attitude vis-à-vis des femmes. Pensez-vous que l’opinion a changé en Amérique à son égard, notamment depuis le début de la campagne mondiale contre le harcèlement sexuel ?

- Il n’y a pas de vraie différence, mais il y a un peu ce casse-tête en ce moment aux Etats Unis, avec toutes ces personnes qui s’opposent aujourd’hui contre des grands noms de l’industrie du divertissement, de la politique, et même du journalisme. Et ces grands noms sont très rapidement abandonnés par leurs agences, leurs sociétés de production, par leurs réseaux… Mais il semble qu’il y ait un décalage entre ces faits-là, et les femmes qui ont accusé l’an dernier Donald Trump pendant sa campagne. Ces femmes-là n’ont pas vu les choses bouger, alors qu’elles l’ont accusé de harcèlements ou d’agressions sexuels. Donald Trump a nié toutes ces allégations, et il a promis de poursuivre les personnes qui tenaient ces propos, chose qu’il n’a pas faite.

- Comment, selon vous, Donald Trump et son administration font pour rester en place, malgré toutes les accusations qui ont été faites à leur encontre ?

- C’est une très bonne question. C’est une chose à laquelle j’ai essayé de répondre quand j’ai écrit ce livre : pourquoi son entourage n’a pas été chamboulé, par toutes choses scandaleuses qui ont été révélées au sujet de Donald Trump. Normalement, la moindre cette affaire aurait réussi à torpiller n’importe quel politicien. Mais pas pour Trump, dont les scandales l’ont rendu plus fort. Chaque fois que l’on prédisait sa mort politique, il revenait à la tête des sondages, avec plus de soutiens. Et il a remporté son élection. Beaucoup de ses électeurs disent qu’ils ont voté pour lui pour qu’il renverse le système, et que le mettre au pouvoir n’est pas une si mauvaise idée. Placer à la tête de l’état quelqu’un qui est en dehors de la classe politique, qui ne respecte ni les règles de la politique, ni l’étiquette, quelqu’un qui veut juste dire les choses telles qu’elles le sont, pour remuer Washington, le Congrès, et redonner du travail aux Américains. Il y a beaucoup de personnes aux Etats-Unis qui pensent ainsi, et beaucoup d’autres n’aimaient pas particulièrement Donald Trump, mais désiraient seulement faire bouger les choses.