DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mur anti-migrants : des agriculteurs taggent Trump

Une cagoule du Ku Klux Klan et un 45 barré, le message s'adresse à Donald Trump

Vous lisez:

Mur anti-migrants : des agriculteurs taggent Trump

Taille du texte Aa Aa

Une cagoule du Ku Klux Klan et un 45 barré pour le 45e président des Etats-Unis, le message est clair. Et c’est un collectif d’agriculteurs qui en est à l’origine. Hier, ils étaient quelques dizaines, côté mexicain à tagger la barrière frontalière déjà existante entre le Texas et le Mexique pour dénoncer à leur tour le projet de mur anti-immigration de Donald Trump.
Ces hommes et ces femmes font partie de l’Union régionale des agriculteurs frontaliers, comme Jaime Castillo :

L’objectif de cette manifestation est de faire en sorte que le gouvernement américain commence à penser qu‘élever des murs n’est pas la solution au problème migratoire.

Ce mur a été peint ainsi pour montrer à nos voisins mexicains que nous ne soutenons pas le président, que ce soient ses actions ou la rhétorique haineuse qu’il crache sur le peuple mexicain“, explique un Texan venu manifester côté mexicain.

Le président Donald Trump a déjà commandé huit prototypes de mur anti-migrants. Des murs qui sont debout, mais dont l’efficacité est encore à l‘étude pour couvrir les 3 200 de kilomètres de frontière entre les États-Unis et le Mexique. Si le Congrès américain a voté des fonds pour soutenir cette phase test, rien n’a été voté pour la construction même. Trump entend toujours faire payer le Mexique, mais ne dit toujours pas comment, et la facture pourrait s‘élever à 17 milliards de dollars.