DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sutherland Springs : un village durement touché

Vous lisez:

Sutherland Springs : un village durement touché

Taille du texte Aa Aa

A Sutherland Springs, c’est toute une communauté qui est en deuil. La tuerie, l’une des plus graves de l’histoire américaine, a fait 26 morts, âgés entre 18 mois et 77 ans. Au lendemain de la fusillade les habitants ont déjà planté des croix blanches, une par victimes, pour ne pas oublier ceux qui sont tombés sous les balles de Devin Patrick Kelley. Parmi les familles touchées, celle du pasteur de l‘église du village. Sa fille Annabelle est décédée. Elle avait 14 ans. “Nous avons perdu plus que Belle. Notre famille d‘église est partie et ceux qui sont encore vivants ont tout perdu. Cette tragédie est insensée et notre gentille Belle n’aurait pas pu accepter de perdre autant de famille hier. S’il vous plaît n’oubliez pas Sutherland Springs”, explique sa maman lors d’une conférence de presse retransmise en direct à la télévision américaine.

En plus des 26 personnes qu’il a fauchées, le forcené laisse derrière lui une vingtaine de blessés. Six d’entre eux sont encore à l’hôpital dans un état critique.

“C’est juste triste parce que tout le monde connait tout le monde ici, dans un petit village comme celui ci, on ne pense pas que ça peut arriver. Comme j’ai demandé à ma sœur… pourquoi ici ? Pourquoi dans ce village ? Rien ne se passe jamais ici et tout d’un coup…c’est triste”, commente une habitante.

Avec 400 habitants, Sutherland Springs a perdu presque 5% de sa population dimanche dans ce qui est jusqu‘à présent la pire tuerie qu’ait connu le Texas.