DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: vers une charnière Dupont-Belleau, Bastareaud au centre contre les Blacks

Vous lisez:

XV de France: vers une charnière Dupont-Belleau, Bastareaud au centre contre les Blacks

XV de France: vers une charnière Dupont-Belleau, Bastareaud au centre contre les Blacks
Taille du texte Aa Aa
L'encadrement du XV de France devrait titulariser une charnière jeune et inexpérimentée formée d'Antoine Dupont et Anthony Belleau, et faire débuter au centre le revenant Mathieu Bastareaud, samedi contre la Nouvelle-Zélande en ouverture des tests de novembre, selon les informations de l'AFP mardi. A peine 42 ans et trois sélections à eux deux: le staff des Bleus s'apprête à prendre le pari de la jeunesse, jeudi, lors de l'annonce de la composition d'équipe retenue pour défier les double champions du monde en titre au Stade de France. Dupont (21 ans le 15 novembre, 3 sél.) serait ainsi préféré à Baptiste Serin, titulaire lors de sept des huit matches disputés en 2017, alors que Belleau (21 ans, 0 sél.) doublerait son coéquipier à Toulon, François Trinh-Duc, pour remplacer à l'ouverture Camille Lopez, blessé plusieurs mois. Il endosserait également le rôle de buteur pour sa toute première sélection et face aux All Blacks. Dupont (Toulouse) et Belleau, deux gabarits compacts au profil joueur, ont déjà évolué ensemble en équipe de France des moins de 20 ans. Derrière eux, le staff, qui a enregistré samedi le forfait de Rémi Lamerat, devrait offrir d'entrée à Mathieu Bastareaud sa première sélection depuis la déroute en quart de finale de la Coupe du monde 2015 face aux... All Blacks (13-62). - Doumayrou plutôt que Penaud ? - Damian Penaud, révélation de la tournée de juin en Afrique du Sud, tenait la corde pour le poste de deuxième centre et ainsi former une paire 100% clermontoise avec Lamerat. Le forfait de ce dernier pourrait changer la donne et inciter le sélectionneur Guy Novès à miser sur une paire puissante en faisant démarrer Geoffrey Doumayrou (28 ans). Le joueur du Stade Rochelais serait également lancé dans le grand bain, comme Belleau et deux autres joueurs: le troisième ligne Judicaël Cancoriet (21 ans) et Paul Gabrillagues (24 ans) un cran plus haut. Cancoriet (Clermont) serait préféré à Sekou Macalou et Anthony Jelonch, deux autres bizuths; Gabrillagues (Stade Français) à Romain Taofifenua, en manque de rythme, et Paul Jedrasiak, appelé après le forfait de Félix Lambey. Derrière, le Bordelais Nans Ducuing (26 ans, 2 sél.) tient la corde pour le poste d'arrière devant Scott Spedding et Hugo Bonneval. Et pour former la paire d'ailiers avec Yoann Huget, l'encadrement devrait titulariser Teddy Thomas (Racing 92/24 ans), dont la dernière des 5 sélections remonte à février 2016, plutôt que Bonneval ou Gabriel Lacroix. Mardi, les Bleus ont effectué deux entraînements, séparés avant/trois-quarts le matin et collectif l'après-midi, avant une journée de récupération et repos mercredi. Le XV de départ probable: Ducuing - Thomas, Penaud (ou Doumayrou), Bastareaud, Huget - (o) Belleau, (m) Dupont - Gourdon, Picamoles, Cancoriet - Gabrillagues, Vahaamahina - Slimani, Guirado (cap), Poirot Remplaçants: Chaume, Maynadier, Kotze, R. Taofifenua, Tauleigne, Serin, Trinh-Duc (ou Doumayrou ou Penaud), H. Bonneval
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.