DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

À Mexico, l'école dans la rue

Pour protester contre la lenteur des réparations dans les écoles après les séismes de septembre, des habitants de Mexico font classe dans la rue

Vous lisez:

À Mexico, l'école dans la rue

Taille du texte Aa Aa

Faire classe dans la rue. C’est ce qu’ont improvisé des familles et des enseignants de Mexico pour protester contre la lenteur des réparations dans les écoles, après les séismes dévastateurs de septembre. Les trois séismes, dont celui survenu dans la capitale mexicaine, ont touché 16.000 écoles. Et pour ces parents, les réparations sont parfois très superficielles dans celles qui ont été rouvertes.

“Les autorités font comme si tout allait bien, proteste Alicia Luna, une mère de famille. Elles disent : regardez comme c’est joli, nous l’avons repeinte, vous pouvez reprendre les cours. Mais elles ne nous donnent aucune garantie de sécurité, pas même un papier qui dise qu’elles seraient responsables s’il arrivait quoi que ce soit à nos enfants.”

Les 7, 19 et 23 septembre derniers, la terre a tremblé si fort dans le centre et le sud du pays que près de 500 personnes ont perdu la vie. Outre les établissements publics, plus de 180.000 habitations ont subi des dégâts. Le coût de la reconstruction a été chiffré à 2,5 milliards de dollars.